38 membres en ligne. Connectez-vous !

Note de ce sujet :
  • Moyenne : 5 (1 vote(s))
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
Recherche dans le sujet
S'introduire dans une propriété privée et le droit
#76
1
Monsieur S
0
(Sam. 27 Avr. 2019, 12:21)MrSoulPC915 a écrit : Sans compter les vieux qui meurs sans dire à leur famille et amis qu'ils sont mort.

Oui, dans ma résidence, on a découvert un vieux qui s'était momifié en deux ans après sont décès.
Les voisins ne se sont pas inquiété de l'odeur (ça ne pouvait-être que l'algérien et son chien qui habitait en face du vieux, merci les fachos).
Personne ne s'est inquiété de ne plus le voir, que les volets restent fermés, et ne parlons même pas de la famille...
Et pourtant c'est une petite résidence sympa de 3 étages pour moins de 20 appartements où tout le monde se connait.

PS : C'est évidemment l'huissier de justice qui l'a trouvé après 2 ans de factures impayés.

Change rien.
Répondre
#77
1
Monsieur S
0
Ha, ces morts qui nuisent aux SDF...

Faut croire qu'au final tout le monde ne se connait pas dans ta résidence. Personne ne s'en est inquieté, même pas toi... Chacun pense a sa pomme et fait des interprétations.
Et demain on reviendra te couper ton zézette
Répondre
#78
0
0
C'est bien ce que je dis, nous sommes tous des pourris...
Attention, il m'arrive fréquemment de dire des conneries. Mais heureusement je suis capable de le reconnaître !
Répondre
#79
1
la_gargouille
0
(Ven. 26 Avr. 2019, 16:26)noktambule a écrit : Ensuite, la comparaison avec les filles violées n'est pas pertinente, car les nanas qui s'habillent court ne nuisent pas aux autres, contrairement à certains propriétaires qui laissent sciemment leurs appartements vides pour diverses raisons.

Moi ces petits culs à l'air, pour diverses raisons, ça m'est inaccessible, ça me frustre, ça me fait du mal.

Sauf que je ne vais pas estimer que mes envies/besoins l'emportent sur les leurs, qui seraient nécessairement illégitimes ou qui pèsent moins lourd. Ainsi, je ne m'impose pas non plus par ruse, violence ou contrainte.

Avec des raisonnements aussi fins, une fois retournés, ça donne : les pauvres méritent leur précarité, ils n'avaient qu'à mieux bosser à l'école, peu importe les diverses raisons qui en ont décidé autrement.

Ca revient à occulter le déterminisme et une chiée de paramètres qui rendent des situations inviduelles quasi-immuables, faute d'incitants (bottom down) suffisants. Et ce discours d'hyper-responsabilisation individuelle équivaut à mettre des oeillères et à n'invoquer que des poncifs fondés sur un fantasme (les riches sont des salauds, les pauvres sont tous des victimes) et dépourvus de toute connaissance de la diversité et de la granularité des situations différentes.

Les gens sont profondément irrationnels. Je débourse pour un appartement à 300km de là où j'habite, quelques 1.300€ par mois. Depuis septembre, j'ai dû y passer 20 nuits en tout. Votre échange m'a fait sursauter, et réfléchissant à l'étendue de 'hémorragie financière. Je me rends compte que je m'en sortirais à meilleur compte en logeant dans le cinq étoiles du coin pour mes rares passages. Sauf que si je suis prêt à payer un rein, c'est pas pour la valeur marchande du bien immobilier, mais pour ce que me vaut le confort d'avoir un point de chute régulier, où je suis chez moi. Voilà, en partie, la part irrationnelle. Et à aucun moment je ne me dis que je devrais libérer ces 100m² avec jardin pour quelqu'un qui peinerait à se loger en plein centre ville de Bruxelles.

Quand un logement est squatté, est-il coutumier de payer au propriétaire le loyer qui serait adéquat ? Dans la négative, on peut difficilement arguer que l'on paye zéro, simplement parce que le marché serait, mettons, à 130% du prix normal. De même que les voleurs à l'étalage, même à supposer qu'ils commettent des vols alimentaires, ne laissent pas une modeste contribution en pièces dans les rayons, pour s'acquitter du prix coûtant. Les vases communicants faisant, ce qui n'est pas payé par ceux là, est payé par la collectivité. Faisant partie de cette dernière, je n'ai pas nécessairement toute la sympathie pour ceux prompts à décréter qu'ils sont dans le besoin, et qu'ils ne payeront donc rien.
Sapeurs Plombiers & Dépannage TV
Sauter ou pétrir
Répondre
#80
0
0
(Sam. 27 Avr. 2019, 15:16)Georges V a écrit :
(Ven. 26 Avr. 2019, 16:26)noktambule a écrit : Ensuite, la comparaison avec les filles violées n'est pas pertinente, car les nanas qui s'habillent court ne nuisent pas aux autres, contrairement à certains propriétaires qui laissent sciemment leurs appartements vides pour diverses raisons.

Moi ces petits culs à l'air, pour diverses raisons, ça m'est inaccessible, ça me frustre, ça me fait du mal.

Sauf que je ne vais pas estimer que mes envies/besoins l'emportent sur les leurs, qui seraient nécessairement illégitimes ou qui pèsent moins lourd. Ainsi, je ne m'impose pas non plus par ruse, violence ou contrainte.

Avec des raisonnements aussi fins, une fois retournés, ça donne : les pauvres méritent leur précarité, ils n'avaient qu'à mieux bosser à l'école, peu importe les diverses raisons qui en ont décidé autrement.

Ca revient à occulter le déterminisme et une chiée de paramètres qui rendent des situations inviduelles quasi-immuables, faute d'incitants (bottom down) suffisants. Et ce discours d'hyper-responsabilisation individuelle équivaut à mettre des oeillères et à n'invoquer que des poncifs fondés sur un fantasme (les riches sont des salauds, les pauvres sont tous des victimes) et dépourvus de toute connaissance de la diversité et de la granularité des situations différentes.

Les gens sont profondément irrationnels. Je débourse pour un appartement à 300km de là où j'habite, quelques 1.300€ par mois. Depuis septembre, j'ai dû y passer 20 nuits en tout. Votre échange m'a fait sursauter, et réfléchissant à l'étendue de 'hémorragie financière. Je me rends compte que je m'en sortirais à meilleur compte en logeant dans le cinq étoiles du coin pour mes rares passages. Sauf que si je suis prêt à payer un rein, c'est pas pour la valeur marchande du bien immobilier, mais pour ce que me vaut le confort d'avoir un point de chute régulier, où je suis chez moi. Voilà, en partie, la part irrationnelle. Et à aucun moment je ne me dis que je devrais libérer ces 100m² avec jardin pour quelqu'un qui peinerait à se loger en plein centre ville de Bruxelles.

Quand un logement est squatté, est-il coutumier de payer au propriétaire le loyer qui serait adéquat ? Dans la négative, on peut difficilement arguer que l'on paye zéro, simplement parce que le marché serait, mettons, à 130% du prix normal. De même que les voleurs à l'étalage, même à supposer qu'ils commettent des vols alimentaires, ne laissent pas une modeste contribution en pièces dans les rayons, pour s'acquitter du prix coûtant. Les vases communicants faisant, ce qui n'est pas payé par ceux là, est payé par la collectivité. Faisant partie de cette dernière, je n'ai pas nécessairement toute la sympathie pour ceux prompts à décréter qu'ils sont dans le besoin, et qu'ils ne payeront donc rien.

Tous les squats ne sont pas nuisibles, il existe des crimes sans victimes. C'est du cas par cas. 

J'ai des amis qui ont squatté une ancienne gare de la PC pendant des mois, au su et au vu des autorités. Ça ne faisait chier personne et ils ont laissé les lieux dans un meilleur état qu'ils ne les ont trouvés... 
Pourquoi squattent ils ? Ils avaient les moyens de payer un loyer, même à 130% du prix normal, mais n'avaient pas de cdi et la garantie de toucher tous les mois 3 fois le loyer. C'était de facto le cas, mais ce n'était pas prouvable.

Mais qu'on ne se trompe pas. Je ne dénonce pas le petit propriétaire qui a un appart vide, mais les gros spéculateurs. Encore une fois, ça dépend des cas.
Attention, il m'arrive fréquemment de dire des conneries. Mais heureusement je suis capable de le reconnaître !
Répondre
#81
0
0
(Sam. 27 Avr. 2019, 13:09)KarlHungus a écrit : Ha, ces morts qui nuisent aux SDF...

Faut croire qu'au final tout le monde ne se connait pas dans ta résidence. Personne ne s'en est inquieté, même pas toi... Chacun pense a sa pomme et fait des interprétations.

Il était déjà en train de se dessécher quand je suis arrivé dans cette résidence (c'est de plus dans le bâtiment voisin).
La seul chose que j'avais entendu à propos de cet appartement toujours fermé, c'était du même acabits que ce qu'on peut entendre ici (ils sont relou avec cet appart, j'ai un pote qui serait ravis de l'avoir... blablabla... -discutions inintéressante et affligeante autour de la piscine-).


Dans mon précédent logement, le vieux à côté de chez moi était extrêmement discret, il m'est arrivé de coller l'oreille à sa porte pour voir si il y avait du mouvement, alors que ça n'avais jamais dépassé les salutations et banalités climatiques, en règle général, j'aime bien les vieux...

Georges V> Je suis plutôt d'accord avec toi, d'autant que les squatteurs ne squattent que des logements de luxe, l'argument des squatteurs ne tient pas.
Par contre, je suis totalement pour la trêve hivernale, qui devrait même être repoussé au cas par cas (mettre quelqu'un à la rue n'a jamais été productif).
Répondre
#82
1
ILOVETP
0
Citation :Je suis plutôt d'accord avec toi, d'autant que les squatteurs ne squattent que des logements de luxe, l'argument des squatteurs ne tient pas.
ah bon...
Attention, il m'arrive fréquemment de dire des conneries. Mais heureusement je suis capable de le reconnaître !
Répondre
#83
0
0
De ce que j'ai pu constaté, c'est soit de très beaux bien, soit des trucs vraiment très très pourris. J'ai rarement vu d'entre deux, mais bien évidemment, je n'ai pas tout vu.
Répondre
#84
0
0
Citation :De ce que j'ai pu constaté, c'est soit de très beaux bien, soit des trucs vraiment très très pourris. J'ai rarement vu d'entre deux

Citation :les squatteurs ne squattent que des logements de luxe, l'argument des squatteurs ne tient pas.


Faudrait déjà que tu te mettes d'accord avec toi même...
Attention, il m'arrive fréquemment de dire des conneries. Mais heureusement je suis capable de le reconnaître !
Répondre
#85
0
0
Ouiii, hooo, ça va là !

Tu prends les deux phrases, tu mixes et ça devrait le faire ? Big Grin
Répondre
#86
2
Black
Satem
0
Ça ne le fait pas pour autant .

Tu pars d'une expérience personnelle pour faire une généralité. 

Et quand bien même ce serait avéré, tu confonds corrélation et causalité. Il est aussi possible que les gens squattent plus souvent des logements luxueux car ce ce ces logements là qui sont le plus souvent libres. Ce ne serait donc pas un choix mais une conséquence statistique.
Attention, il m'arrive fréquemment de dire des conneries. Mais heureusement je suis capable de le reconnaître !
Répondre


Sujets apparemment similaires...
Sujet Auteur Réponses Affichages Dernier message
  CV : Article 552 sur la propriété du sol h2o 15 15 400 Dim. 05 Mars 2017, 17:57
Dernier message: Gastrik
  Droit d'usage des planches saintloup 30 21 306 Dim. 28 Août 2016, 16:50
Dernier message: KOP
  Droit Photo dans les Parc public paris [long] gglelfe 38 34 639 Mer. 20 Avr. 2016, 08:00
Dernier message: ILOVETP
  Le droit en photo le G.O 81 49 101 Mer. 06 Jan. 2010, 17:01
Dernier message: Georges
  Droit Romain, des Mines et des Carrières bouy 1 3 145 Jeu. 21 Mai 2009, 23:40
Dernier message: bouy
  Projet de loi sur le droit de copie : grave menace ! legionnaire 54 23 337 Mer. 23 Août 2006, 08:54
Dernier message: Le Duc
  Plan Giraud et questions de droit pilepoil 105 46 643 Ven. 18 Nov. 2005, 04:55
Dernier message: invisible
  CV : Article 553, La propriété du sol emporte la propriété lafouine 3 5 700 Mer. 03 Dec. 2003, 14:02
Dernier message: despe
  CV : Article 716, régissant la propriété des trésor h2o 1 2 429 Jeu. 12 Dec. 2002, 14:10
Dernier message: h2o
  Droit d'auteur et reprise du contenu mis en ligne Globe 1 2 600 Mar. 03 Dec. 2002, 11:08
Dernier message: Globe



Utilisateur(s) parcourant ce sujet : 1 visiteur(s)