7 membres en ligne. Connectez-vous !

Note de ce sujet :
  • Moyenne : 0 (0 vote(s))
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
Recherche dans le sujet
"Canari, ou l'enfer blanc" - Livre
#1
9
aliasdingdong
Capitaine Caverne
Dave
Freed
Gastrik
ILOVETP
Monsieur S
Shorbock
0
Bonjour à tous,

J'ai le plaisir de vous inviter (pour ceux qui peuvent, en attendant une date sur Paris) à la première signature de mon livre "Canari, ou l'enfer blanc" :

[Image: 38307499726_5d2f93b7cd_c.jpg]

Jusqu’à sa fermeture en 1965, la mine de Canari était la plus grande exploitation d’amiante d’Europe et le plus grand site industriel jamais implanté en Corse.

Plus d’un millier d’hommes se sont exposés dans « l’enfer blanc » pour extraire la fibre de la roche et bâtir cette usine gigantesque, sans en connaître les dangers, et souvent sans protection.

Le paysage et le littoral cap-corsin portent de manière durable les stigmates des quarante années d’activités de la mine : la montagne éventrée, dévégétalisée, flanquée d’une imposante carcasse ; l’atmosphère polluée par ces fibres invisibles ; les rejets de stériles à la mer, à l’origine de la formation de plusieurs plages, qui poursuivent leur déplacement au gré des courants.

En proposant une plongée dans les vestiges de la mine de Canari, témoins d’une tragédie humaine et d’un désastre écologique, ce livre cherche à contribuer au travail de mémoire.


Paris, 2017, autoédition / ISBN 9791069906792
72 pages - 45 photographies noir et blanc - couverture cartonnée
25 €

Si vous êtes intéressé par ce livre merci de m'adresser un mp.

Merci à ceux qui m'ont encouragé à aller au bout de cette démarche.

Loris

Un petit teaser :

[Image: Capture1.jpg]

[Image: Capture3.jpg]

[Image: Capture4.jpg]
"Il ne suffit pas d'être heureux : il faut encore que les autres ne le soient pas." Jules Renard
Répondre
#2
2
ILOVETP
la_gargouille
0
(Dim. 12 Nov. 2017, 17:13)tarabucetta a écrit :
En proposant une plongée dans les vestiges de la mine de Canari, témoins d’une tragédie humaine et d’un désastre écologique, ce livre cherche à contribuer au travail de mémoire.
Quelle est ton approche de la question ?
Parce qu’on pourrait dire la même chose des mines de Charbon: désastre écolo, mais à une époque ou on connaissait même pas ce mot.
Désastre humain et sanitaire et là tout le monde avait très rapidement compris partout en Europe pour la dureté du travail et la silicose.
Si l'aventure du charbon a tant détruit le travailleur et enrichi le patronat en massacrant écologiquement la surface au passage, elle est aussi à l'origine de la culture ouvrière, de l'idée de solidarité entre travailleurs et aussi de la fortune des grandes puissances dont nous vivons toujours sur l'héritage (maillage ferroviaire, caisse de mutuelles, état providence etc...) .
Du coup traitrise de l’État (Français comme diraient certains) ou tentative (réussi ou pas, ou mitigée) de développement économique ?
Au feu de la frontale, nous avons tous vingt ans. Et par deux murs flanqués, qui eux en ont deux cents.
Répondre
#3
0
0
Sauf qu'entre l'amiante et le charbon, niveau dangerosité, il n'y a pas photo. 
Le charbon n'est pas nocif en soit, contrairement à l'amiante. 

Sinon, Tarabucetta, tes photos sont toujours en argentique ?
A force d'accuser les autres de trolls, vous finissez par en créer des vrais.
Répondre
#4
4
Beach
Éos
Farfadet
la_gargouille
0
(Dim. 12 Nov. 2017, 22:42)Capitaine Caverne a écrit : Sauf qu'entre l'amiante et le charbon, niveau dangerosité, il n'y a pas photo. 
Le charbon n'est pas nocif en soit, contrairement à l'amiante. 

Sinon, Tarabucetta, tes photos sont toujours en argentique ?
Ah, ça y est, les experts sont de sortie...

Du coup, pneumoconiose par anthracose vs asbestose, t'as des chiffres pour étayer tes assertions sur la non toxicité du charbon?

Évidemment que non.
Qui n'a point bu,

Boira

Ronflard - Pièces détachées
F2R - Sois répute


Répondre
#5
2
Capitaine Caverne
subterranologie
0
(Dim. 12 Nov. 2017, 23:36)Abdul El Razad a écrit :
(Dim. 12 Nov. 2017, 22:42)Capitaine Caverne a écrit : Sauf qu'entre l'amiante et le charbon, niveau dangerosité, il n'y a pas photo. 
Le charbon n'est pas nocif en soit, contrairement à l'amiante. 

Sinon, Tarabucetta, tes photos sont toujours en argentique ?
Ah, ça y est, les experts sont de sortie...

Du coup, pneumoconiose par anthracose vs asbestose, t'as des chiffres pour étayer tes assertions sur la non toxicité du charbon?

Évidemment que non.

En tt cas ya pas besoin d'être expert pour savoir qui est une grande gueule ici. Une grande gueule comment déjà ? Ah oui. Frustée, et suffisante...
Répondre
#6
2
LOUL
subterranologie
0
(Dim. 12 Nov. 2017, 23:36)Abdul El Razad a écrit :
(Dim. 12 Nov. 2017, 22:42)Capitaine Caverne a écrit : Sauf qu'entre l'amiante et le charbon, niveau dangerosité, il n'y a pas photo. 
Le charbon n'est pas nocif en soit, contrairement à l'amiante. 




Tiens, le drogué aux vapeurs de bombes de peinture est de sortie.

Tu parles des maladies liées à la poussière due à l'extraction (aussi valable pour la pierre, etc). Nous sommes d'accord sur ce point. Je parle de la dangerosité intrinsèque des matériaux.

Quand tu auras repris tes esprits, tu regarderas la différence de traitement entre les sites comportant des gisements d'amiante et ceux de charbon. 

Les mines d'amiante continuent à poser de gros problèmes sanitaires même une fois désaffectées. Le moindre éboulement dégagerait dans l'atmosphère des masses de particules mettant en danger les habitants du secteur. Les accès se font avec combinaison, masques. A ce que je sache, ce n'est pas le cas des anciennes mines de charbon à ciel ouvert (Massif Central par ex.).
A force d'accuser les autres de trolls, vous finissez par en créer des vrais.
Répondre
#7
2
Abdul El Razad
Éos
0
Manque de rigueur. Confusion entre dangerosité intrinsèque d'une matière et types d'exposition.

Tu peux inverser le paradigme: quand ta mine de charbon brûle, c'est 'aaaachement plus dangereux que quand tu essayes de foutre le feu à l'amiante. Puis dangereux pour quoi ou qui ?

Combien de morts par an par pollution de particules fines ? On affirme que ça représente 1/5 des morts contemporaines.

L'amiante a marqué les esprits parce qu'elle est venue terroriser à domicile et qu'on s'est senti démunis face à un risque exagéré (à moins de faire des trous dans son HLM, c'est assez contenu). On n'a pas eu la même psychose face aux poêles à charbon, simplement parce qu'on les à relégués au chômage avant que la question de santé publique ne soit soulevée. Ce qui ne suffit pas à démontrer un potentiel nuisible moindre. Il n'a simplement pas été documenté ni fait l'objet d'une publicité comparable. Et à raison : plus c'est répandu et nuisible, moins on va se donner la peine d'empêcher de tourner en rond. Prends l'hécatombe de perturbateurs hormonaux, qu'on passe sous silence alors que les risques mutagènes sont prédits. Grosses problem, grosse Autruche, ja. La tête in die profonde tranchée, pas fouar ennemi, ennemi pas nous fouar.
Sapeurs Plombiers & Dépannage TV
Sauter ou pétrir
Répondre
#8
1
Farfadet
1
Capitaine Caverne
(Lun. 13 Nov. 2017, 01:48)saintloup a écrit :
(Dim. 12 Nov. 2017, 23:36)Abdul El Razad a écrit :
(Dim. 12 Nov. 2017, 22:42)Capitaine Caverne a écrit : Sauf qu'entre l'amiante et le charbon, niveau dangerosité, il n'y a pas photo. 
Le charbon n'est pas nocif en soit, contrairement à l'amiante. 

Sinon, Tarabucetta, tes photos sont toujours en argentique ?
Ah, ça y est, les experts sont de sortie...

Du coup, pneumoconiose par anthracose vs asbestose, t'as des chiffres pour étayer tes assertions sur la non toxicité du charbon?

Évidemment que non.

En tt cas ya pas besoin d'être expert pour savoir qui est une grande gueule ici. Une grande gueule comment déjà ? Ah oui. Frustée, et suffisante...

Frustré? Lassé d'être entouré crétins dans ton genre, tout au plus.
Mais tu prends beaucoup la confiance sur Internet, mon ami, contrairement à quand on se croise.

(Lun. 13 Nov. 2017, 02:16)Capitaine Caverne a écrit :
(Dim. 12 Nov. 2017, 23:36)Abdul El Razad a écrit :
(Dim. 12 Nov. 2017, 22:42)Capitaine Caverne a écrit : Sauf qu'entre l'amiante et le charbon, niveau dangerosité, il n'y a pas photo. 
Le charbon n'est pas nocif en soit, contrairement à l'amiante. 




Tiens, le drogué aux vapeurs de bombes de peinture est de sortie.

Tu parles des maladies liées à la poussière due à l'extraction (aussi valable pour la pierre, etc). Nous sommes d'accord sur ce point. Je parle de la dangerosité intrinsèque des matériaux.

Quand tu auras repris tes esprits, tu regarderas la différence de traitement entre les sites comportant des gisements d'amiante et ceux de charbon. 

Les mines d'amiante continuent à poser de gros problèmes sanitaires même une fois désaffectées. Le moindre éboulement dégagerait dans l'atmosphère des masses de particules mettant en danger les habitants du secteur. Les accès se font avec combinaison, masques. A ce que je sache, ce n'est pas le cas des anciennes mines de charbon à ciel ouvert (Massif Central par ex.).
Tu dis n'importe quoi, et avec aplomb.
Je sais que c'est une marque de fabrique des lieux, mais ça ne rend pas tes assertions plus vraies.
Intrinsèquement, une poussière de charbon ou d'amiante n'est pas tellement différente, et les deux causent des pathologies similaires dont les mécanismes physiopathologiques ne sont pas très différents.

Que le traitement de la part des autorités soit différent n'est absolument pas une preuve de quoi que ce soit.

Ps: la seule différence entre l'amiante et les autres poussières de silice/charbon/etc, c'est sa propension à causer des cancers de la plèvre, sans qu'on sache bien pourquoi i comment.
Qui n'a point bu,

Boira

Ronflard - Pièces détachées
F2R - Sois répute


Répondre
#9
0
0
Citation :Ps: la seule différence entre l'amiante et les autres poussières de silice/charbon/etc, c'est sa propension à causer des cancers de la plèvre, sans qu'on sache bien pourquoi i comment
Du point de vue d'un béotien tel que moi, ça fait quand même une sacrée différence. Mais j'avoue que j'ai une peur irraisonnée et peut être injustifiée de la saloperie de crabe qui te bouffe tout cru de l'intérieur pour te laisser crever dans ta merde dans des souffrances inimaginables...
Attention, il m'arrive fréquemment de dire des conneries. Mais heureusement je suis capable de le reconnaître !
Répondre
#10
1
Beach
0
(Lun. 13 Nov. 2017, 09:11)noktambule a écrit : Du point de vue d'un béotien tel que moi, ça fait quand même une sacrée différence. Mais j'avoue que j'ai une peur irraisonnée et peut être injustifiée de la saloperie de crabe qui te bouffe tout cru de l'intérieur pour te laisser crever dans ta merde dans des souffrances inimaginables...

Clichés éculés.

Un autre exemple :

Combien de morts à cause de la thyroide après tcherno ? Combien de cancers du col de l'utérus avec une issue fatidique, du fait du PVH ? Qu'est-ce qui fait le plus flipper ?

C'est purement médiatique. Tu ne peux pas dire aujourd'hui, du moins pas en France, qu'avec ou sans gardasil, avec ou sans capote, tu as >70% de chances de choper le PVH juste en ayant une sexualité normale, non abstinente, et que ça risque de te coûter la vie vers 50 ou 60 ans en tant que femme.

Au lieu de ça, on s'est concentré ces dernières décennies sur une maladie dont la transmission est, même sans rapports protégés, relativement improbable (0.5 pour mille de chances de choper le VIH dans un rapport vaginal insertif, alors que le partenaire est porteur et non-traité).

Et on se gausse de voir les puritains américains dire que la SEULE méthode safe de pas clamser des conséquences d'un touche-pipi est l'abstinence. Alors qu'ils ont raison. Nous, on préfère se dire que tant qu'on met une capote, tout ira bien. On oublie juste de préciser que ça ne vaut que pour le VIH, mais que tu as une douzaine d'autres maladies qui aujourd'hui créent une hécatombe (et que ça n'ira pas mieux, avec les souches qui se bidonnent à la vue d'antibios). D'ailleurs, quand tu vas te faire dépister en France, il est rare qu'on se fasse chier à te faire tous les tests IST, plus particulièrement ceux qui te rendent stérile ou qui vont causer des complications graves lorsqu'elles ne sont pas soignées, alors que ça peut rester asymptomatique pendant des années (ou se confondre avec d'autres maladies, mais sans éruptions sur le chibre). Longtemps, par choix politique, et peut-être encore aujourd'hui, les CDAG orientent leur action de santé publique pour qu'elle soit en phase avec les contes qu'on a choisi de se raconter au niveau d'une société entière.

L'amiante, c'est pareil. Facile d'agiter ses petits bras vingt ans après, te faire porter un masque FFP3 et une combi alors que le nombre de chantiers est anecdotique. Dans dix ans, quand on aura constaté que passer 8h sur une chaise de bureau fait exploser les cancers colo-rectaux, on s'amusera peut-être avec tout autant d'engouement à populariser les bureaux debout... ce sera rassurant, et ça fera oublier les perturbateurs endocriniens et le plastique qui coule dans nos veines. Parce qu'au delà d'un certain seuil d'inconfort économique, on décide de faire comme si on ne savait pas que risque il y a. Pas de vagues.
Sapeurs Plombiers & Dépannage TV
Sauter ou pétrir
Répondre
#11
1
plongeur
0
(Lun. 13 Nov. 2017, 09:37)Georges V a écrit :
(Lun. 13 Nov. 2017, 09:11)noktambule a écrit : Du point de vue d'un béotien tel que moi, ça fait quand même une sacrée différence. Mais j'avoue que j'ai une peur irraisonnée et peut être injustifiée de la saloperie de crabe qui te bouffe tout cru de l'intérieur pour te laisser crever dans ta merde dans des souffrances inimaginables...

Clichés éculés.

Un autre exemple :

Combien de morts à cause de la thyroide après tcherno ? Combien de cancers du col de l'utérus avec une issue fatidique, du fait du PVH ? Qu'est-ce qui fait le plus flipper ?

C'est purement médiatique. Tu ne peux pas dire aujourd'hui, du moins pas en France, qu'avec ou sans gardasil, avec ou sans capote, tu as >70% de chances de choper le PVH juste en ayant une sexualité normale, non abstinente, et que ça risque de te coûter la vie vers 50 ou 60 ans en tant que femme.

Au lieu de ça, on s'est concentré ces dernières décennies sur une maladie dont la transmission est, même sans rapports protégés, relativement improbable (0.5 pour mille de chances de choper le VIH dans un rapport vaginal insertif, alors que le partenaire est porteur et non-traité).

Et on se gausse de voir les puritains américains dire que la SEULE méthode safe de pas clamser des conséquences d'un touche-pipi est l'abstinence. Alors qu'ils ont raison. Nous, on préfère se dire que tant qu'on met une capote, tout ira bien. On oublie juste de préciser que ça ne vaut que pour le VIH, mais que tu as une douzaine d'autres maladies qui aujourd'hui créent une hécatombe (et que ça n'ira pas mieux, avec les souches qui se bidonnent à la vue d'antibios). D'ailleurs, quand tu vas te faire dépister en France, il est rare qu'on se fasse chier à te faire tous les tests IST, plus particulièrement ceux qui te rendent stérile ou qui vont causer des complications graves lorsqu'elles ne sont pas soignées, alors que ça peut rester asymptomatique pendant des années (ou se confondre avec d'autres maladies, mais sans éruptions sur le chibre). Longtemps, par choix politique, et peut-être encore aujourd'hui, les CDAG orientent leur action de santé publique pour qu'elle soit en phase avec les contes qu'on a choisi de se raconter au niveau d'une société entière.

L'amiante, c'est pareil. Facile d'agiter ses petits bras vingt ans après, te faire porter un masque FFP3 et une combi alors que le nombre de chantiers est anecdotique. Dans dix ans, quand on aura constaté que passer 8h sur une chaise de bureau fait exploser les cancers colo-rectaux, on s'amusera peut-être avec tout autant d'engouement à populariser les bureaux debout... ce sera rassurant, et ça fera oublier les perturbateurs endocriniens et le plastique qui coule dans nos veines. Parce qu'au delà d'un certain seuil d'inconfort économique, on décide de faire comme si on ne savait pas que risque il y a. Pas de vagues.
Ne te meprend pas, j'ai bien dit que c'était une peur probablement injustifiée, mais ça ne change rien. Quand t'as la trouille en avion, on peut bien te sortir les statistiques, ça  ne changera rien à ton sentiment, t'as la trouille et puis c'est tout. Rien de rationnel, mais c'est humain.
Attention, il m'arrive fréquemment de dire des conneries. Mais heureusement je suis capable de le reconnaître !
Répondre
#12
1
noktambule
0
J'avais bien compris que tu avais compris. Wink Je voulais illustrer par quelques exemples de plus ton sentiment, justement reconnu, de grande subjectivité autour des peurs qu'on nous a inculquées.
Sapeurs Plombiers & Dépannage TV
Sauter ou pétrir
Répondre
#13
8
aliasdingdong
BiBi
elpopo
Freed
Jahirange
LOUL
Tine
0
et sinon, les photos sont en argentique ?

-Bhv-
-Allo Allah ?... C'est Ali ?... Ahmed alors !-
Répondre
#14
0
0
(Lun. 13 Nov. 2017, 09:37)Georges V a écrit : Au lieu de ça, on s'est concentré ces dernières décennies sur une maladie dont la transmission est, même sans rapports protégés, relativement improbable (0.5 pour mille de chances de choper le VIH dans un rapport vaginal insertif, alors que le partenaire est porteur et non-traité).

Ouais t'as raison. Baisez sans capote ! Ça c'est de la prévention haut de gamme. Simple rappel :
http://abonnes.lemonde.fr/m-perso/articl...97916.html

Quant à l'amiante, c'est affaire d'expositions répétées. Et je te rejoins sur le fait que c'est la présence dans les bâtiments fréquentés quotidiennement qui a donné de l'importance médiatique et judiciaire.

En revanche, je suis étonné que tu reprennes à ta compte la vulgate hidalguienne sur les morts dus aux particules fines ou à telle autre cause de ce type. Ca ne veut strictement rien dire. On causerait d'une hécatombe de gamins de 15 piges, la causalité serait aisée à impliquer. Mais quand un contremaître fumeur sédentaire meurt à 68 ans contre les 75 de l'espérance pour les mâles de son pays, c'est hardcore de prétendre que le mec est mort d'avoir laissé traîner son tarin trop près des pots d'échappement.
Répondre
#15
1
Tine
0
Citation :Ouais t'as raison. Baisez sans capote ! Ça c'est de la prévention haut de gamme. Simple rappel :
http://abonnes.lemonde.fr/m-perso/articl...97916.html

Sans doute suis-je trop fatigué pour détecter l'humour bienveillant entre les lignes. En même temps, je te sais trop intelligent pour vouloir ainsi pervertir mon message. Si d'emblée certains ici se seraient honnêtement fourvoyé : la capote, c'est très bien. Mais ça ne fait pas, ou que si peu, obstacle à des maladies chiantes. Le VIH devient de plus en plus un truc relou que mortel, avec un taux de transmission très faible (pour l'heure). Tandis que la syphilis te bouffera le cerveau, grâce à la résistance aux antibiotiques, avec dans son cas, une propagation folle. Faudrait peut-être miser sur l'essor des jadis maladies de seconde zone pour remettre le latex ou le vinyle au goût du jour, y compris pour les rapports bucco-anaux et bucco-génitaux.

(Lun. 13 Nov. 2017, 11:09)ILOVETP a écrit : je suis étonné que tu reprennes à ta compte la vulgate hidalguienne

Et moi de te voir tourner en dérision et réduire ce problème aux confins du périphérique.

the new data reveal a stronger link between both indoor and outdoor air pollution exposure and cardiovascular diseases, such as strokes and ischaemic heart disease, as well as between air pollution and cancer. This is in addition to air pollution’s role in the development of respiratory diseases, including acute respiratory infections and chronic obstructive pulmonary diseases.

Regionally, low- and middle-income countries in the WHO South-East Asia and Western Pacific Regions had the largest air pollution-related burden in 2012, with a total of 3.3 million deaths linked to indoor air pollution and 2.6 million deaths related to outdoor air pollution.


http://www.who.int/mediacentre/news/rele...lution/en/

Mais ta réaction est une excellente illustration de mon propos. On se concentre sur l'amiante (des solides très fins qui se logent dans tes poumons pour y foutre la merde), qui est un problème marginal et qui demande finalement peu de mesures d'adaptation, et se limite à quelques cas comme quand on s'en prend à une tour de Jussieu ou de La Défense. Rien qui impacte le quotidien de la population. En revanche, s'il faut repenser un mode de vie entier et des moyens de transport qui ont plus de cent ans, on feint ne pas comprendre quelles conséquences pourraient avoir... des solides très fins qui se logent dans tes poumons pour y foutre la merde.

On flippe à l'idée d'avoir un truc dans nos murs qui pourrait relâcher des poussières, mais on se moque avec arrogance des yeux bridés qui portent des masques pour éviter au quotidien des poussières semblables à celles que nos braves travailleurs du BTP ne vont affronter, très ponctuellement, qu'avec un scaphandre digne des meilleures scènes de E.T. l'extraterrestre.
Sapeurs Plombiers & Dépannage TV
Sauter ou pétrir
Répondre


Sujets apparemment similaires...
Sujet Auteur Réponses Affichages Dernier message
  Un livre pour tous gaspard duval 0 803 Ven. 04 Dec. 2020, 11:28
Dernier message: gaspard duval
  Atlas du Paris souterrain, livre d'Alain Brachet-Sergent et Gilles Thomas nico18 32 16 071 Lun. 30 Juil. 2018, 18:03
Dernier message: gump kta
  "Canari, ou l'enfer blanc" - Signature à Paris tarabucetta 6 3 423 Sam. 09 Juin 2018, 10:40
Dernier message: tarabucetta
  "Un livre blanc" de Phillipe Vasset blz 3 3 639 Mar. 27 Sep 2016, 14:44
Dernier message: danny
  Les carrières d'Herblay : le livre est sorti… dom 15 11 358 Lun. 14 Sep 2015, 12:45
Dernier message: KOP
  [livre] Anciennes Mines et Carrières souterraines de Savoie h2o 7 13 951 Mar. 24 Fév. 2015, 14:39
Dernier message: Acmo
  Forbidden Places: le livre slyv 40 21 407 Lun. 10 Sep 2012, 18:29
Dernier message: Eriol
  Projet de livre communautaire sur l'explo urbaine Le Duc 28 14 639 Sam. 16 Mai 2009, 16:41
Dernier message: moize
  [ebay] kata livre Jippé 23 10 838 Mer. 22 Avr. 2009, 14:41
Dernier message: jeff95
  Livre technique Photographie HDR wallace 57 20 433 Mer. 01 Oct. 2008, 17:20
Dernier message: grain d'argent



Utilisateur(s) parcourant ce sujet : 1 visiteur(s)