21 membres en ligne. Connectez-vous !

Note de ce sujet :
  • Moyenne : 5 (1 vote(s))
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
Recherche dans le sujet
Foreur dans le désert Australien (présentation de mon job
#76
0
0
c'est beau la technologie!
Répondre
#77
0
0
(Mar. 25 Août 2020, 11:06)Land-scape a écrit : La mine en Austalie ce n'est pas qu'un problème d'environnement, c'est aussi cela

Ok gump kta, je reconnais que tu n'avais pas complètement tort sur tes premières interventions sur ce sujet, même si tu te trompais de cible (c'est comme reprocher à un ouvrier sur une chaîne de montage de chez Renault de contribuer à la pollution)
Attention, il m'arrive fréquemment de dire des conneries. Mais heureusement je suis capable de le reconnaître !
Répondre
#78
0
0
(Mar. 25 Août 2020, 09:41)b0bby a écrit : Dans les courbes on ne collecte pas de carottes de pierre (tout est broyé), mais une fois la nouvelle trajectoire validée on repasse en forage conventionnel pour prendre des trajectoires rectiligne.
Ça ne doit pas évident de sortir des carottes de grande dimension par les courbes, est-ce qu'il y a des outils de carottage spécifique pour faire ça ?

(Mar. 25 Août 2020, 09:41)b0bby a écrit : le pad de direction, il fait très légèrement fléchir le Barrel pour courber la trajectoire de forage
Comment ça marche, c'est un système hydraulique qui pousse sur le côté du puits de forage ?
Nous sommes tous des amateurs ; on ne vit jamais assez pour être autre chose.
Répondre
#79
7
KarlHungus
Land-scape
le G.O
Monsieur S
plysdn
subterranologie
Zachariah
0
Citation :OSC
Ça ne doit pas évident de sortir des carottes de grande dimension par les courbes, est-ce qu'il y a des outils de carottage spécifique pour faire ça ?
Le tube qui contient les carottes fait 6m de long, le jeu entre ce tube et les parois internes des barres de forages doit être suffisant pour prendre des courbes. La courbure maximal du forage est enfaîte très faible quand on l’observe sur une longueur de 6m. Apres avoir forer une courbes la méthode de forage reste la même que avant.  
Par contre ça arrive quelques fois que le couple de forage trop important fasse gonfler le pas de vis d’une des barre de forage ; le tube des carottes se retrouve alors coincé sous terre, dans ce cas il faut remonter toutes les barres de forage pour le récupérer

Citation :OSC
Comment ça marche, c'est un système hydraulique qui pousse sur le côté du puits de forage ?
J'ai pas trouvé exactement le dessin qui correspondait au barrel de forage directionnel que l’on utilise, mais le principe est le même : le système de déviation est 100% mécanique, la partie hydraulique du barrel sert à faire tourner le moteur à vis sans fin, il y a une partie central qui est conçue pour se déformer en flexion et le patin ou stabilazer va excentrer l'axe de rotation de la tête de forage par rapport à l'axe du barrel 

[Image: rht2.png]
je suis au fond du trou,mais je creuse encore ...
Répondre
#80
1
b0bby
0
Avec le dessin et l'explication, c'est super clair, merci beaucoup pour le temps que tu consacres à ce sujet !
(Le système de double excentrique pour mettre l'angle qu'on veut dans la direction qu'on veut, c'est impressionnant à quel point c'est si simple et si malin)
Nous sommes tous des amateurs ; on ne vit jamais assez pour être autre chose.
Répondre
#81
6
alpha
b0bby
géotrouvetout
Land-scape
sgl91
SWAN
0
Beaucoup de gisements en Australie sont du type masse/placer/nodule ( surtout dans cette zone ).
Dans un craton comme l'outback Australien, c'est vraiment des masses de concentration de minerais ( bon en fait des zones ou la concentration d'une matière est plus importante que la normale... ensuite c'est une question d'argent )
Donc les forages horizontaux/semi horizontaux sont intéressant pour repérer précisément les limites de la masse valorisable. ( il faut pas oublier que le but c'est de faire du fric )
Les gisements filoniens sont assez spécifiques et souvent connecté à une orogènése. ( par exemple Hercynienne, Cadomienne, Alpine ) [ en gros si il n'y as pas de failles, il n'y as pas de filon... et il n'y as pas de faille sans activité tectonique ]

On voit bien dans une des vues 3D l'économie d'échelle qu'un forage dirigé peut fournir ( 1 puits pour 8 zones explorées voir plus )

C'est aussi une technique utilisée en exploration/exploitation pétrolière. ( et c'est la technique principale pour les gaz et pétroles de schistes, avec l'injection de boues de fractionnement/fracturation additivées une fois le puits creusé... pour fracturer/fractionner )
Répondre
#82
11
2006
Beach
Dave
k0s
Land-scape
le G.O
Monsieur S
noktambule
subterranologie
Tanière
Zachariah
0
Ces derniers mois j’ai été coupé du monde, sans internet ni réseaux téléphoniques dans l’out-back au nord-ouest de Kalgoorlie. Chaque mois pour se rendre sur le forage un bimoteur Cesna nous déposait sur une piste d’atterrissage en terre (appartenant  à une ferme) puis 90 bornes de camion sur les tracks, parfois inondés, nous séparait de la zone de forage.

[Image: 5g4v.jpg]
[Image: 6m82.jpg]
[Image: fhkf.jpg]

Nous faisions tous ce chemin pour prouver la présence de nickel dans le sous-sol de cette région du Western Australia: Une équipe de géophysistes était passé avant nous avec un radar électromagnétique spécifique embarqué dans un hélicoptère pour détecter les anomalies électromagnétiques dans le sol (géophisique aéroportée). Le projet de forage s’étalait sur 3-4 mois et nous avons comme objectif de forer 13 puits allant de 400 à 800m

[Image: oyxa.png]
[Image: qmhc.png]
[Image: 5sfo.png]
Ci-dessus : le nouveau RIG de forage il est bien plus petit que les autres, on a moins de puissance et on peut forer moins profond, mais on peut le déplacer sur des terrains accidentés.

La zone de forage se trouve sur un plateau de granite qui par endroit dépassait parfois les 600m d’épaisseur, les conditions de forages était assez compliquées : à cause de la dureté de la roche, mais surtout a cause des effondrements dans les puits.
A plusieurs centaines de mètre de profondeur, c’est l’exploration vers l’inconnu, une nuit on a commencé à essayer de traverser des couches très instable de granite : le mouvement des plateaux créer des zone de cisaillement où la roche est broyée en graviers ou sable (il doit y avoir une explication avec des termes de géologistes mais je préfère la laisser aux spécialistes). Le forage s’effondrait sur lui-même au fur et à mesure que l’on avançait.

[Image: 8zgi.png]

Ci-dessus: des carottes de granite, elles sortent polies comme du marbre / Une tête de forage qui perdue la moitié de ses dents sur un granite un peu trop dure / le résultat de ce que l’on ressort lorsque l’on essaye de forer dans une zone éboulée

Le puits n’étant plus assez stable, dés que l’on sortait les barres pour changer une tête de forage le puits s’éboulait sur plusieurs dizaine de mètres. Pour stabiliser le puits on utilise la chimie pour modifier la composition de la boue de forage : on à ajouter dans ce cas précis de la Bentonite (petit clin d’œil aux amateurs des carrières Parisienne qui là connaissent trop bien Rolleyes ).
[Image: vnco.png]

Quand la Bentonite ne suffit pas on fait une injection de béton que l’on va couler dans le puits. On pousse le béton avec bouchon et d’eau sous plus de 10 bars de pressions pour que l’ensemble s’infiltre dans les fissures et remonte entre la paroi du puits et les barres pour faire un coffrage. 

[Image: 5n14.png]

La pire des situations sur un forage Diamond-Core c’est de traverser des couches de sable : si la circulation et la pression de l’eau dans le puits n’est plus suffisante, la pression du sable peut bloquer les barres. Il y a une méthode extrême, si tous est coincé, qui consiste à sacrifier le barrel et la tête au fond du puits en sectionnant les barres avant la partie effondré pour essayé de remonter le plus possible de barres de forage.

[Image: auri.png]
[Image: ozy0.png]
Ci-dessus, une compilation des plus belles carottes du moment :0 tout d’abord un gros cristal de pyrite et du granite de différentes  teintes. La ligne rouge sert de repère pour les géologues pour assembler les carottes

[Image: x4di.png]
je suis au fond du trou,mais je creuse encore ...
Répondre
#83
1
b0bby
0
Encore un régal, merci à toi ! Cool

Vive la Bentonite !
en équilibre sur l'épaule des géants
Répondre
#84
3
b0bby
le G.O
subterranologie
0
si tu peux rapporter des carottes, moi, j'aime bien comme cadeau de corruption Wink
Répondre
#85
2
b0bby
le G.O
0
(Ven. 16 Oct. 2020, 13:40)b0bby a écrit : A plusieurs centaines de mètre de profondeur, c’est l’exploration vers l’inconnu, une nuit on a commencé à essayer de traverser des couches très instable de granite : le mouvement des plateaux créer des zone de cisaillement où la roche est broyée en graviers ou sable (il doit y avoir une explication avec des termes de géologistes mais je préfère la laisser aux spécialistes). Le forage s’effondrait sur lui-même au fur et à mesure que l’on avançait.

C'est une zone de brèche ( broyage ) résultant des multiples mouvements d'une faille.  En fonction de l'ancienneté de la faille ( et du terrain ) et des mouvements de la faille c'est plus ou moins épais.
( voir inexistant dans sur des failles récentes qui n'ont pas joué de multiples fois. )
A la vue des photos c'est des sondages inclinées qui sont fait donc la faille doit sortir quelque part au jour dans l'axe du sondage un peu plus loin. ( voir bien plus loin )

Pour ce qui est de l'avion... perso j'ai testé ça :




Bon le contexte est totalement différent ( nettement moins chaud... voir carrément plus froid ), et oui il est posé dans une zone pleine d'eau.
( mais bon vu le brouillard et le fait que la piste n'existe pas en dehors des traces qu'ils ont laissé une 15 jours plus tôt pour déposer des Canadiens, on peut pardonner aux pilotes )
Répondre
#86
0
0
(Dim. 30 Août 2020, 02:38)b0bby a écrit :
Citation :OSC
Ça ne doit pas évident de sortir des carottes de grande dimension par les courbes, est-ce qu'il y a des outils de carottage spécifique pour faire ça ?
Le tube qui contient les carottes fait 6m de long, le jeu entre ce tube et les parois internes des barres de forages doit être suffisant pour prendre des courbes. La courbure maximal du forage est enfaîte très faible quand on l’observe sur une longueur de 6m. Apres avoir forer une courbes la méthode de forage reste la même que avant.  
Par contre ça arrive quelques fois que le couple de forage trop important fasse gonfler le pas de vis d’une des barre de forage ; le tube des carottes se retrouve alors coincé sous terre, dans ce cas il faut remonter toutes les barres de forage pour le récupérer

Citation :OSC
Comment ça marche, c'est un système hydraulique qui pousse sur le côté du puits de forage ?
J'ai pas trouvé exactement le dessin qui correspondait au barrel de forage directionnel que l’on utilise, mais le principe est le même : le système de déviation est 100% mécanique, la partie hydraulique du barrel sert à faire tourner le moteur à vis sans fin, il y a une partie central qui est conçue pour se déformer en flexion et le patin ou stabilazer va excentrer l'axe de rotation de la tête de forage par rapport à l'axe du barrel 

[Image: rht2.png]

Mais du coup, en analysant bien le truc, ca veut dire qu'il faut faire tourner l'ensemble pour choisir la direction de déflection ! Du coup c'est contrôlé par en haut ca aussi?
Répondre
#87
1
BiBi
0
(Lun. 19 Oct. 2020, 08:00)Zachariah a écrit : Mais du coup, en analysant bien le truc, ca veut dire qu'il faut faire tourner l'ensemble pour choisir la direction de déflection ! Du coup c'est contrôlé par en haut ca aussi?
Oui c’est ça.
On oriente les barres depuis la surface, on fait ça manuellement avec des grosses clefs de serrage de 1.4m. C’est assez délicat à orienter à cause du jeu dans les filetages et de la torsion dans les toutes les barres, il faut parfois faire plus de 1 tour (en surface) pour commencé à faire tourner la tête en bas
[Image: o5lp.png]
Apres chaque intervention, on vérifie l’orientation avec des outils de mesure gyroscopique qu'on fait decendre au fond.
je suis au fond du trou,mais je creuse encore ...
Répondre




Utilisateur(s) parcourant ce sujet : 1 visiteur(s)