8 membres en ligne. Connectez-vous !

Note de ce sujet :
  • Moyenne : 0 (0 vote(s))
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
Recherche dans le sujet
ALERTE ! -> Annonce d'émissions Radio
0
0
Visite de lieux abandonnés : le phénomène "urbex"

sur France Inter - lundi 19 mars 2018 par Dorothée Barba

https://www.franceinter.fr/emissions/cap...-mars-2018
Jeff95 ~(o|;o)
Répondre
5
Gizmo
ILOVETP
Jahirange
PeteParada
Tine
0
Gilles Thomas et Aurelien Noyelle parlent de livre evoquant les catacombes.

Celine Knidler, bien que son livre n'en parles pas vraiment y descend aussi et en discute.

http://radiorcj.info/diffusions/caroline...e-knidler/
Répondre
3
Dop
Jahirange
LOUL
0
Podcasts intéressants sur France Culture.

On y parle du franchissement du mur de Berlin via le percement de tunnels.

https://www.franceculture.fr/emissions/s...en-dessous

F.
Répondre
3
Black
Capitaine Caverne
ILOVETP
0
Interview du Duc, qui parle des caves à Clermont-Ferrand :

https://lecridelagirafe.org/son/la-ville...-sous-sol/

Pas encore de diffusion FM.
Répondre
5
Dop
Echinorex
ILOVETP
Isard.I
Jahirange
0
Sur France Culture en podcast, "la saga Nadar"
Quand tu ne sais plus où tu vas, retourne-toi et tu sauras d'où tu viens...    loulexplo.fr     objectifloul.fr
Répondre
3
Black
Raska
SWAN
0
Sur France Culture dans LSD (La Série Documentaire) :
"Le RER a 50 ans, du train de banlieue au réseau express régional."
Lundi, mardi, mercredi et jeudi de cette semaine, de 17h à 18h.
Quand tu ne sais plus où tu vas, retourne-toi et tu sauras d'où tu viens...    loulexplo.fr     objectifloul.fr
Répondre
3
BiBi
Black
Skara
0
Ce matin par hasard sur France Inter : Urbex, les aventuriers des sites abandonnés

"C'est un reportage acrobatique ce dimanche dans "Interception". Nous avons suivi la fine fleur de l'exploration urbaine, appelée urbex. C'est une pratique qui conduit ses amateurs à visiter des lieux construits par l'Homme, aujourd'hui abandonnés. Il faut avoir le goût de l'aventure. Suivez le guide ! "

https://www.franceinter.fr/emissions/int...embre-2020
Jeff95 ~(o|;o)
Répondre
1
Beach
0
Hello

France Culture nous a ressorti des archives, hier. Le ton journalistique désuet ajoute au charme.

https://www.franceculture.fr/emissions/l...catacombes
Il n'est jamais trop tôt pour rien faire !
Répondre
0
0
(Mer. 18 Août 2021, 09:36)Eax-E a écrit : Hello

France Culture nous a ressorti des archives, hier. Le ton journalistique désuet ajoute au charme.

https://www.franceculture.fr/emissions/l...catacombes

Oui j'aime beaucoup la prononciation des "â", bââââti ^^
Le journaliste qui est sous terre n'écoute rien et repose 3 fois les mêmes questions, ça m'a bien fait sourire aussi.
-- Asociale à mi-temps, relou tout le temps -- \m/
Répondre
1
Raska
0
Arte Radio

un probable cataphile qui chourrave la nuit pour planquer dans sa carrière secrète...

...parce que la fin du monde Big Grin 

https://www.youtube.com/watch?v=AR2Qkr-INwM
PoNy CLuB
Répondre
3
Beach
Path
Skara
0
Podcast sur un laboratoire souterrain "à bas bruit", isolé à 500m sous terre, pas loin de Cadarache, dans un ancien site militaire.
==> Un laboratoire isolé du monde,  par Sixième Science <==
Répondre
1
Gastrik
0
L'urbex : exploration des lieux abandonnés

Sur France Cu. Entre meufs.

https://www.radiofrance.fr/franceculture...es-5026583

Citation :Pour en parler, nous recevons 3 invitées :
- Aude Le Gallou, géographe, spécialisée en géographie urbaine et géographie du tourisme. Elle vient de soutenir sa thèse à Paris 1 Panthéon-Sorbonne intitulée « Géographie des lieux abandonnés. De l'Urbex au tourisme de l'abandon : perspectives croisées à partir de Berlin et Détroit ».
- Florence Nussbaum, géographe, spécialisée en géographie urbaine et en immobilier, maîtresse de conférence à l’Université Jean Moulin Lyon III.
- Diane Dufraisy, photographe et urbexeuse. Créatrice du blog neverends.net dédié à l’exploration urbaine.
Répondre
1
Gastrik
0
https://www.radiofrance.fr/franceculture...ue-4777859

Le Cours de l'histoire
Série « Des lieux pour faire vivre la mémoire »
Épisode 2/4 : Urbex, les aventuriers de la friche perdue
Mardi 4 avril 2023

Escalader, arpenter, explorer des lieux abandonnés... et les étudier. L’urbex est une pratique récente, qui passionne des milliers d'individus. Partons en expédition découvrir de nouveaux lieux de mémoire à travers ce phénomène culturel mondial.

Avec
Nicolas Offenstadt Historien, maître de conférences à l'Université Paris I Panthéon-Sorbonne
Aude Le Gallou Géographe et chercheuse associée aux laboratoires EIREST et Médiations

Dans tous les cas, l’historien comme l’historienne, est pétri d’aventures : c’est un métier dangereux car, au moment d’ouvrir un carton lourd d’archives qu’il a fallu porter du guichet jusqu’à sa place, il faut prendre garde à l’épaisse poussière venue du fond des âges. Attention aussi à la satanée aiguille, rouillée évidemment, sur une liasse de papier : aïe, le tétanos ! Parfois, c’est en extérieur que l’aventure se poursuit. Les archéologues connaissent parfaitement les dangers du terrain, mais que dire de l’Urbex, l’exploration urbaine ? Entre aventure, émotion, réflexion, il est temps de visiter les lieux abandonnés.

Les origines de l'urbex : une passion des ruines
L’exploration urbaine, appelée couramment urbex, est un phénomène culturel récent qui consiste à explorer des lieux abandonnés sans y laisser de traces. Si ce phénomène et surtout son accroissement est plutôt inédit, l’attrait pour les ruines, les friches et les lieux abandonnés est beaucoup plus ancien.

Au XVIIIe siècle, une véritable culture des ruines apparaît tandis qu’au début du XIXe siècle, le phénomène s’amplifie et les ruines incarnent la pensée des romantiques. Au début du XXe siècle, en raison des conflits mondiaux, les ruines deviennent un enjeu politique et international permettant de montrer la violence et la barbarie de l’ennemi. Leur préservation devient un acte politique et social, et se font le support de discours nationaux. La Seconde Guerre mondiale renouvelle cette appropriation politique des ruines tandis que ses usages politiques et moraux se démocratisent. Après la destruction du Mur de Berlin, les ruines adoptent un caractère positif.

L'urbex, envers et contre tous ?
Développée à partir des années 1970 aux États-Unis, en Allemagne et en URSS, puis plus largement en France dans les années 1990, l’urbex est profondément liée à l’utilisation de la photographie et à l’essor des réseaux sociaux. Malgré tout, cette pratique reste assez décriée dans certains milieux, accusée de ruin-porn, de tourisme macabre ou d’une soif excessive d’aventures illégales.
Pourtant, l’urbex relève d’une forme de résistance politique face aux stratégies de surveillance de l’espace urbain accrues. Parmi les passionnés de friches et les amateurs de sensations fortes, elle attire aujourd’hui de nouveaux explorateurs : les historiens. L’urbex peut être en effet considérée comme étant une pratique d’historien qui valorise une culture matérielle négligée mais signifiante.
La pratique de l’urbex n’est pas sans danger, elle demande une préparation aussi bien dans le matériel avec lequel s’équiper que dans le repérage préalable des lieux. Pour l’historien Nicolas Offenstadt, "ce contexte particulier provoque souvent une tension entre la peur de rencontrer des inconnus sur place et celle de se blesser mortellement. Hormis cette émotion forte provoquée par cette tension, on en retrouve une deuxième peut-être plus propre à l’historien, celle de projeter les évènements qui ont pu s’y dérouler. Vous retrouvez l'histoire des vies de ces gens à travers les archives qu’ils ont produites et que vous trouvez dans la boue, sur une étagère, dans de vieilles boîtes, et cela produit aussi une émotion".

Aujourd’hui, l’un des principaux enjeux de l’urbex réside en sa capacité à "faire mémoire", c’est-à-dire à accomplir un travail de mémoire pour documenter des sites qui tendent à disparaître. Pour la géographe Aude Le Gallou, il est important de tirer parti de cette présence importante de ruines dans certains espaces urbains tels que Berlin ou Détroit, sans qu’il y ait une quelconque volonté de pérennisation ou de patrimonialisation des lieux : "En règle générale, ces lieux ne sont pas classés, ils ne sont pas protégés au titre du patrimoine et sont même souvent au contraire voués à la démolition. Au lieu de retrouver une possible revalorisation officielle de ces lieux, qui pourrait être menée par les pouvoirs publics, on a plutôt l'expression d'une sensibilité patrimoniale plus informelle, qui valorise ces lieux mais qui s'accommode aussi très bien de leur disparition future".
L'urbex comme pratique spatiale et par le rapport spécifique au passé qu'elle induit, peut être mise au service de la valorisation de mémoires délaissées et oubliées.
Répondre
4
ILOVETP
OSC
plysdn
Suri
0
Hello, 
une très bonne série sur LSD (France Culture) comme toujours, sur les mines de charbon, les mineurs et leurs patrons ...

https://www.radiofrance.fr/franceculture/podcasts/lsd-la-serie-documentaire/les-mines-une-histoire-du-paternalisme-5306611


J
e n'ai pas encore tout écouté, mais jusqu'à l'épisode 3 c'est très bien, et on en apprend beaucoup sur le travail au fond, et leur vie au quotidien...
Répondre
2
Capitaine Caverne
guy
0
Sur France Culture dans "les pieds sur terre" en podcast :
Travailler dans le noir, la champignonnière.

https://radiofrance.fr/franceculture/pod...ue-8685506
Quand tu ne sais plus où tu vas, retourne-toi et tu sauras d'où tu viens...    loulexplo.fr     objectifloul.fr
Répondre


Sujets apparemment similaires…
Sujet Auteur Réponses Affichages Dernier message
  ALERTE ! Annonce d'articles dans la presse h2o 1 593 1 526 399 Dim. 07 Avr. 2024, 07:22
Dernier message: guy
  ALERTE ! Annonce d'émissions TV h2o 1 863 1 800 787 Ven. 08 Mars 2024, 01:19
Dernier message: tieum
  Alerte ! Nouvelle vidéo Youtube Lhermine 59 61 744 Jeu. 02 Avr. 2020, 21:24
Dernier message: gump kta
  Catacombes / Bande-annonce VF [Au cinéma le 20 août] Pafnouti 11 18 562 Mar. 13 Nov. 2018, 11:51
Dernier message: Zachariah
  Radio - Les voyages de Jean-Louis Étienne Lithium 0 2 571 Ven. 22 Sep 2017, 23:12
Dernier message: Lithium
  [Sujet fractionné] Annonce d'émissions TV - Les gardiens du Paris souterrain Lhermine 68 81 670 Ven. 07 Oct. 2016, 15:27
Dernier message: BRTeam
  Les égouts de Paris en état d'alerte Pankow75 1 7 512 Mer. 07 Août 2013, 10:56
Dernier message: Blutch
  Radio publique allemande (ARD) tobiasgoltz 5 8 892 Sam. 02 Juin 2012, 09:05
Dernier message: la_gargouille
  ARTE radio, A l'Estaque, c'etait le meilleur arsenic twan 1 3 709 Mer. 26 Avr. 2006, 14:22
Dernier message: twan
  ARTE radio, les chocs des vibrations twan 1 3 263 Mer. 26 Avr. 2006, 14:06
Dernier message: twan



Utilisateur(s) parcourant ce sujet : 1 visiteur(s)