16 membres en ligne. Connectez-vous !

Note de ce sujet :
  • Moyenne : 0 (0 vote(s))
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
Recherche dans le sujet
Lampe Etoile Mercier : étanchéité du “pointeau”
#1
4
Freed
hassancehef
Jahirange
Zulu Tango
0
Bonsoir !


Suite à l’acquisition d’une lampe Mercier “Étoile” à feu central, que voilà :


[Image: 49VtZ57.jpg]


Et après la lecture de ces sujets :


et d’un post sur le groupe facebook “Renov’Acet” (chercher “mercier” dans le groupe, puis dans les commentaires du post du 1er juin 2014)


Il se trouve que le réservoir d’eau fuit par le pointeau. Et je ne peux ni ne sais démonter le système d’arrivée d’eau sans matériel de soudure.


J’ai poncé comme j’ai pu au papier fin, puis frotté à la laine d’acier, et enfin au dentifrice (ne trouvant pas de pâte à roder en magasin, et devant mon impatience à essayer ma première lampe). C’est pas facile de récupérer la partie “réservoir” en contact avec le cône, vous pouvez voir une rayure profonde ici :


[Image: 2kKwgLy.jpg]


J’ose pas continuer de poncer, de peur de ne plus avoir assez de matière et de devoir fabriquer un pointeau neuf.


Le débit de la fuite est bien moindre depuis (une goutte toutes les 3-4 secondes). On dirait que l’ensemble bec/pointeau est un peu tordu, et que je n’arriverai jamais à avoir une étanchéité parfaite en l’état (voir la photo précédente et la suivante, l’axe de l’ensemble n’est pas exactement le même que l’axe du trou du réservoir d’eau).


[Image: 2rvUHwL.jpg]


Alors j’ai essayé plusieurs alternatives :
  • enrouler une bande de teflon autour du cône : ça marche nickel, ne fuit plus du tout et l’élasticité du teflon rend le réglage assez précis et maniable. Mais après quelques essais d’ouverture/fermeture, la bande de teflon se barre un peu dans tous les sens : il n’y a qu’à en remettre une bande, c’est pas cher mais pas pratique : bwof.
  • un joint torique qui vient un peu se coincer entre le cône et le trou, qui peut très bien empêcher totalement la fuite, mais aussi se barrer (exemple, quand je serre fort pour fermer, il est poussé vers la base large du cône et peut s’en aller et tomber dans le réservoir à carbure).

[Image: ani0VO2.jpg]



C’est avec la solution du joint torique que je n’ai pas pu résister à l’envie de tester la lampe.


Le réglage est assez galère, mais, pour une première expérience acétylénique, au vu du bruit et de la gueule de la flamme quand il y a trop de pression, et de la faiblesse de l’éclairage quand il n’y en a pas assez, c’est assez concluant, à mes yeux de débutant.


Mes solutions sont-elles suffisament sécuritaires ?
Un réservoir à eau qui ne ferme pas hermétiquement présente-t-il un danger que je sous-estime ?


J’ai pensé à un autre type de joint, un élastique tubulaire (genre courroie de lance pierre) qui viendrait entourer le cône, encore faut-il trouver le bon format (les recherches sont en cours, je ne crache pas sur des idées de magasins spécialisés en joints, élastiques, latex, matos de laboratoire etc., je suis un débutant de la surface parisienne).


Ou alors, et c’est là ma troisième question : puis-je utiliser de la shoe goo sans risquer une interaction chimique impromptue avec l’acétylène ?


Cette colle, prévue pour réparer ou étanchéifier des chaussures, et qui reste souple après séchage, est une merveille pour réparer les cuissardes. Une couche fine sur le cône ne devrait pas bouger, et rester suffisamment souple pour assurer l’étanchéité pour un bon nombre de descentes.
J’envisage cette solution car j’en ai un tube sous la main (et je préfère éviter d’acheter un tube neuf de silicone à joints de salle de bains)
Cette colle se compose, selon les données de sécurité, de toluène, styrène-butadiène et de Petroleum naphtha. Hautement inflammable sur le papier et pas vraiment sur la cuissarde (et dans un récipient sous pression, j’en sais rien) ( http://eclecticproducts.com/downloads/sd...nglish.pdf ).


En espérant progresser dans ma connaissance des lampes à carbure, et aider ceux qui ont le même souci, salutations, et bon blues du dimanche soir !


[Image: 3cPOEHc.jpg]
Répondre
#2
1
Zulu Tango
0
Yo Ambracken, mon compagnon de 1er descente !

J'ai eu le même problème sur une Arras T3, j'ai fais comme toi, teflon autour du pointeau, et fallait le changer à chaque descente...

Puis j'ai eu l'idée de rétrécir le trou autour du pointeau délicatement à la pince, au lieu d'essayer d'agir sur le pointeau lui même, ça a marché, mais là sur une Mercier ça a l'air plus complexe...

Cela dit, la fuite en soit, c'est pas bien grave si t'arrive à un bon réglage de la flamme, il n'y a aucun danger. Tu ne peux simplement pas arrêter la réaction sans vider le réservoir d'eau c'est tout.
Au feu de la frontale, nous avons tous vingt ans. Et par deux murs flanqués, qui eux en ont deux cents.
Répondre
#3
1
Zulu Tango
0
(Dim. 30 Sep 2018, 20:59)Jahirange a écrit : Yo Ambracken, mon compagnon de 1er descente !

J'ai eu le même problème sur une Arras T3, j'ai fais comme toi, teflon autour du pointeau, et fallait le changer à chaque descente...

Puis j'ai eu l'idée de rétrécir le trou autour du pointeau délicatement à la pince, au lieu d'essayer d'agir sur le pointeau lui même, ça a marché, mais là sur une Mercier ça a l'air plus complexe...

Cela dit, la fuite en soit, c'est pas bien grave si t'arrive à un bon réglage de la flamme, il n'y a aucun danger. Tu ne peux simplement pas arrêter la réaction sans vider le réservoir d'eau c'est tout.

tu la trouve ou cette colle, elle ressemble a une tip top suisse interdite en france a cause du toluene tres cancerogene. mp stp
vivre c'est mourir un jour, plonger sous terre c'est vivre intensément!
Répondre
#4
2
Jahirange
Zulu Tango
0
Si ça intéresse quelques heureux propriétaires de Mercier à pointeau chelou, qui fuit, voici la solution que j'ai retenue pour l'instant :

[Image: AACqFoW.jpg?1]

Je n'ai pas trouvé ce qu'il me fallait au comptoir du caoutchouc (mais c'est une bonne adresse et le vendeur est sympa), ni chez Weber métaux/plastique (je conseille quand même d'y faire un tour, tout le monde y semble bien renseigné, et l'esthétique du magasin vaut le détour). J'ai préféré éviter le coup de la shoe goo cancérigène.

Par contre, pour quelques piécettes, j'ai acheté un paquet de ballons fins, genre

[Image: pPCJeLD.jpg?1]

Et en mettant deux épaisseurs, ça tient quelques descentes tant que la chaux ne s'y frotte pas de trop près, ça bouge presque pas, et permet de bien fermer le réservoir.

(Vu qu'un ballon suffit à changer plusieurs fois le joint, et que j'en ai une cinquantaine, si quelqu'un veut économiser cet énorme investissement, ce sera cadeau)

Le réglage n'est pas facile pour autant, du fait que le caoutchouc "accroche" au réservoir. Mais si on trouve le bon réglage et qu'on y touche pas trop (volontairement ou non), la flamme est stable.

À noter : ça marche aussi avec un ruban élastique tout bête suffisament entortillé, mais dans mon histoire j'ai trouvé ça plus poétique de faire la moitié des quincailleries et magasins de bricolage/aquariophilie/s&m de Paris avant de m'en rendre compte.

Reste plus qu'à bien apprivoiser la lampe. Je trouve que les cailloux plus fins fonctionnent mieux, et en quantité pas trop supérieure à la moitié du volume du réservoir, sans quoi le volume de chaux empêche la bonne circulation du gaz en fin de réservoir. J'ai laissé tomber le bout de scotch brite, et pas essayé la chaussette, pour laisser le plus d'espace possible à l'épanouissement de la chaux.

J'y mets entre 150 et 200g de carbure, je crois, et il brûle 5 à 6 heures avec un 21l Lecoq.
Répondre
#5
2
Jahirange
Zulu Tango
0
Pour une raison de densité apparente, plus la granulométrie est petite, moins il y a de carbure dans le même volume, et donc plus il y a de place pour la chaux.
la chaussette ou le scotch brite sont avant tout la pour répartir l'eau (ce qui est moins important avec une granulo fine) mais surtout pour éviter que le chaux encrasse le pointeau.
Incidement quand c'est une grosse chaussette, elle s'ecrase et laisse de la place pour la chaux.
Donc pour compléter ton post, si tu utilise du carbure fine granulo (surtout indispensable pour les lampe a petit réservoir type velo) met quand meme une soquette ou un morceau de collant.


Au fait j'ai 95 kg de carbure granulo fine. J'ai pris à des spéléos car je n'en avais jamais vu.
vivre c'est mourir un jour, plonger sous terre c'est vivre intensément!
Répondre


Sujets apparemment similaires...
Sujet Auteur Réponses Affichages Dernier message
  Lampe Mercier bloqué ! thrash 4 914 Ven. 10 Mai 2019, 21:26
Dernier message: thrash
  reparation de pointeau Baro 17 7 509 Ven. 30 Dec. 2016, 05:37
Dernier message: Baro
  Fonctionnement lampe Mercier Sid 14 7 191 Mer. 06 Jan. 2016, 22:17
Dernier message: Sid
  Cherche pointeau pour Arras T3 Sid 7 4 750 Mar. 29 Dec. 2015, 13:21
Dernier message: Sid
  pointeau de lampe mercier yannbl 17 9 857 Jeu. 12 Fév. 2015, 12:47
Dernier message: cote_de_boeuf
  Cette lampe... Mercier ou pas ? jeff95 19 12 231 Mer. 16 Juil. 2014, 18:07
Dernier message: yannbl
  Cherche pointeau pour Arras T3 Byzantin 8 8 307 Lun. 03 Dec. 2012, 06:05
Dernier message: saintloup
  Acéto : du jeu dans le pointeau Pankow75 4 3 010 Lun. 09 Août 2010, 10:58
Dernier message: elpopo
  Lampe Mercier h2o 20 9 635 Mar. 22 Sep 2009, 23:03
Dernier message: Guest
  Echange bec Arras contre pointeau despe 2 1 735 Ven. 17 Oct. 2003, 09:17
Dernier message: Cavannus



Utilisateur(s) parcourant ce sujet : 1 visiteur(s)