2 membres en ligne. Connectez-vous !

Note de ce sujet :
  • Moyenne : 0 (0 vote(s))
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
Recherche dans le sujet
mesonges de l'IGC anne marie le parmentier sur la crue
#16
0
0
Bah non, EIVP justement (école des ingénieurs de la ville de Paris). Anne-Marie n'est qu'invitée, pas organisatrice.
Répondre
#17
0
0
(Jeu. 25 Août 2016, 11:35)Herr kleinekoinkoin a écrit :
(Mer. 24 Août 2016, 15:49)lau a écrit : J'ai regardé l'interview, c'est effectivement pour le moins troublant…
« Les fortes pluies et la remontée des nappes ont provoqué des inondations dans les carrières, entraînant de nombreux affaissements ainsi que des fontis (effondrements localisés en surface) qui nécessiteront probablement des travaux. »
C'est possiblement vrai en banlieue, je ne vais pas dire que j'ai vérifié… sauf que dans cette phrase c'est bien de Paris qu'elle parle.

Peut-être est-ce aussi un moyen de justifier rétroactivement le financement de son/sa stagiaire (sujet « Influence des crues sur la stabilité des carrières »… stage commencé a priori avant la crue de juin), qui sait…

Elle y affirme aussi que l'IGC n'était pas au courant de l'état de Meudon, qui n'avait « pas encore pu être regardée ». C'est faux, faux, faux.

Pour ceux qui aimeraient toucher deux mots à la dame au sujet de l'état des carrières, vous pouvez la rencontrer lundi dans une intervention « Les risques naturels à Paris aujourd’hui : état des lieux »… problème : l'inscription coûte 300€ la journée, un peu cher pour juste aller troller son intervention. Il n'y aurait pas un prof, ou bien un étudiant EIVP/Ponts/archi (pour qui c'est gratuit) dans le coin ?

300 e ??????? Ils se foutent du monde ! C'est aux Mines ?

ça coûte cher d'organiser une conf hein. Sur tout si pas de financement, de la gratuité pour certains, etc...
Répondre
#18
1
tieum
0
(Jeu. 25 Août 2016, 13:37)BiBi a écrit :
(Jeu. 25 Août 2016, 11:35)Herr kleinekoinkoin a écrit :
(Mer. 24 Août 2016, 15:49)lau a écrit : J'ai regardé l'interview, c'est effectivement pour le moins troublant…
« Les fortes pluies et la remontée des nappes ont provoqué des inondations dans les carrières, entraînant de nombreux affaissements ainsi que des fontis (effondrements localisés en surface) qui nécessiteront probablement des travaux. »
C'est possiblement vrai en banlieue, je ne vais pas dire que j'ai vérifié… sauf que dans cette phrase c'est bien de Paris qu'elle parle.

Peut-être est-ce aussi un moyen de justifier rétroactivement le financement de son/sa stagiaire (sujet « Influence des crues sur la stabilité des carrières »… stage commencé a priori avant la crue de juin), qui sait…

Elle y affirme aussi que l'IGC n'était pas au courant de l'état de Meudon, qui n'avait « pas encore pu être regardée ». C'est faux, faux, faux.

Pour ceux qui aimeraient toucher deux mots à la dame au sujet de l'état des carrières, vous pouvez la rencontrer lundi dans une intervention « Les risques naturels à Paris aujourd’hui : état des lieux »… problème : l'inscription coûte 300€ la journée, un peu cher pour juste aller troller son intervention. Il n'y aurait pas un prof, ou bien un étudiant EIVP/Ponts/archi (pour qui c'est gratuit) dans le coin ?

300 e ??????? Ils se foutent du monde ! C'est aux Mines ?

ça coûte cher d'organiser une conf hein. Sur tout si pas de financement, de la gratuité pour certains, etc...

C'était l'an dernier.

J'y étais, de mémoire pas trop de conneries dites (mais ça date d'il y a un an, alors...), je vais aller fouiller chez moi pour retrouver le papier qui a été issu de cette journée, j'essaie de vous partager ça si ça vous intéresse.
Répondre
#19
0
0
Bien vu, effectivement les jours ne correspondaient pas trop. Smile
J'espère pour toi que tu as eu l'inscription gratuite...

Les conneries à la limite on s'en fiche, c'est pas son job de savoir si l'IGC a été créée en 1777 ou 1797 ; la question c'est combien de fois elle a réclamé l'injection généralisée ! Sad
Répondre
#20
0
0
Oui oui c'était gratuit !

j'aurai pas eu les moyen sinon.

Je continue de chercher mon papier
Répondre
#21
0
0
En tout cas Anne-Marie Leparmentier est une ancienne de l'IGC, a-t-elle déjà raconté ce genre de choses avant la prise de contrôle de l'ossof par Paris-Musée ?

Si la réponse est non, c'est probablement que l'interview qu'elle donne cette année vient de Paris-Musée qui compte rembourrer le GRS ou autre, parce qu'il n'y connaît rien, mais ça me paraîtrait bizarre que ça soit de son initiative.
Les gentils gagnent toujours à la fin.
Répondre
#22
1
Citerne
0
(Sam. 03 Sep 2016, 19:14)Rézal a écrit : Paris-Musée qui compte rembourrer le GRS.

[Image: article-riz-poison-688x269.jpg]
2D-3D & Co
Répondre
#23
0
0
Comment ?
Enfin de toute façon c'était pas le coeur de mon propos.
Les gentils gagnent toujours à la fin.
Répondre
#24
2
Jahirange
0
Depuis quand Paris-Musée a autorité sur l'IGC dans la gestion des carrières hors ossof ?

Eh, dans les années 1970, l'Inspecteur explicitait déjà dans une revue spécialisée que grâce aux méthodes modernes d'injection, l'IGC pourrait enfin remplir son objectif ultime : supprimer la raison de son existence.
Répondre
#25
0
0
(Sam. 03 Sep 2016, 19:14)Rézal a écrit : En tout cas Anne-Marie Leparmentier est une ancienne de l'IGC, a-t-elle déjà raconté ce genre de choses avant la prise de contrôle de l'ossof par Paris-Musée ?

Si la réponse est non, c'est probablement que l'interview qu'elle donne cette année vient de Paris-Musée qui compte rembourrer le GRS ou autre, parce qu'il n'y connaît rien, mais ça me paraîtrait bizarre que ça soit de son initiative.

anne marie est chef du service cartographie de l'IGC, actuellement en poste, sans doute n°3  puisque pas l'adjointe en titre du chef de service mais la plus ancienne en grade ensuite.

la compétence (enfin le mot semble fort) est sur les carrières. Elle ments en toute connaissance bien sur, elle sait qu'il n'y a pas eu d'effondrements dans le GRS contrairement aux multiples dont elle parle.
L'injection en cours sous le cimetière montparnasse (donc travaux payés par la ville pour notre sécurité) fait en urgence et qui semblent totalement farfelus (aucunes trace de désordre dessous, l'injection est faite dans la galerie et non pas dans la partie remblayée innacessible ou il pourrait exister un vide? qui bougerait) correspond bien à la suite de son intervention. Mais ici aucun propriétaire ne viendra vérifier l'utilité puisque l'igc sera donneur d'ordre et vérificateur. Unbeau détournement comme l'IGC aime. Digne de l'époque qui avait justifiée des mutation administratives suite aux détournements de motmarte.
vivre c'est mourir un jour, plonger sous terre c'est vivre intensément!
Répondre
#26
0
0
(Dim. 04 Sep 2016, 10:09)plongeur a écrit : L'injection en cours sous le cimetière montparnasse (donc travaux payés par la ville pour notre sécurité) fait en urgence et qui semblent totalement farfelus (aucunes trace de désordre dessous, l'injection est faite dans la galerie et non pas dans la partie remblayée innacessible ou il pourrait exister un vide? qui bougerait) correspond bien à la suite de son intervention. Mais ici aucun propriétaire ne viendra vérifier l'utilité puisque l'igc sera donneur d'ordre et vérificateur.



C'est quand même assez grave, si ce que tu dis est vrai. C'est de l'argent public ET privé jeté en l'air, pour rien, pour des bêtises politiques. Serait-ce faisable de trouver un proprio ou deux concernés, et un journaliste intelligent qui flaire un bon papier ?
Maintenant faut être motivé pour défendre une galerie et un pillier même pas droit, mais pourquoi pas...
Répondre
#27
0
0
Tout cet argent gaspillé alors qu'on pourrait te le donner.
Répondre
#28
2
Jahirange
lau
0
Alors qu'on pourrait consolider des carrières de banlieue ou il y a régulièrement des fontis qui viennent au jour
La folie est de toujours se comporter de la même manière et de s'attendre à un résultat différent

http://atk-paris.fr
Répondre
#29
0
0
(Dim. 04 Sep 2016, 14:05)Alan a écrit : Tout cet argent gaspillé alors qu'on pourrait te le donner.

exactement.
Répondre
#30
4
Camomille
KdK
Oscar le nordiste
TOPO
0
(Dim. 04 Sep 2016, 13:33)saintloup a écrit :
(Dim. 04 Sep 2016, 10:09)plongeur a écrit : L'injection en cours sous le cimetière montparnasse (donc travaux payés par la ville pour notre sécurité) fait en urgence et qui semblent totalement farfelus (aucunes trace de désordre dessous, l'injection est faite dans la galerie et non pas dans la partie remblayée innacessible ou il pourrait exister un vide? qui bougerait) correspond bien à la suite de son intervention. Mais ici aucun propriétaire ne viendra vérifier l'utilité puisque l'igc sera donneur d'ordre et vérificateur.



C'est quand même assez grave, si ce que tu dis est vrai. C'est de l'argent public ET privé jeté en l'air, pour rien, pour des bêtises politiques. Serait-ce faisable de trouver un proprio ou deux concernés, et un journaliste intelligent qui flaire un bon papier ?
Maintenant faut être motivé pour défendre une galerie et un pillier même pas droit, mais pourquoi pas...

Un bon sujet pour le Canard Enchainé
http://www.lecanardenchaine.fr/contact/
GuYYom aka Ktastrophe
"Modérez vos abus"
Répondre


Sujets apparemment similaires…
Sujet Auteur Réponses Affichages Dernier message
  Après crue ? VapoRub 28 35 451 Jeu. 16 Juin 2016, 14:08
Dernier message: Yannouuu
  saint anne Think 11 9 171 Jeu. 09 Jan. 2003, 20:13
Dernier message: Guest



Utilisateur(s) parcourant ce sujet : 1 visiteur(s)