26 membres en ligne. Connectez-vous !

Note de ce sujet :
  • Moyenne : 0 (0 vote(s))
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
Recherche dans le sujet
Le baron Haussmann
#1
0
0
Ffils d'un député qui ne siège pas lors du procès de Louis XVI, fils d'un intendant militaire de Napoléon 1er, Haussmann naît à  Paris en 1809 (quartier Beaujon) dans une maison qu'il fera démolir sans le moindre état d'âme. Sa carrière administrative le conduit de la sous-préfecture d'Yssingeaux à  la tête de la préfecture de la Seine le 24 juin 1853.


Haussmann et Napoléon III

Haussmann présidera pendant dix-sept ans de 1853 à  1870 aux énormes changements urbains de la capitale grâce au soutien inconditionnel de Napoléon III. Ce dernier le soutiendra jusqu'à  l'extrême limite de ses forces en 1870. Il faut bien admettre aussi que le bilan de l'empereur aurait été plutôt négatif sans le travail acharné de son préfet. Néanmoins, il n'obtiendra pas le portefeuille de ministre qui lui aurait permis de remodeler la France sur le même modèle que Paris.

Haussmann et les grands travaux

Avant l'arrivée du baron, Paris était une ville médiévale aux ruelles étroites, insalubres, louches et mal famés. Pour remédier à  cette situation, il expropria, indemnisa, défonça, abattit et rebâtit sans compter. Parmi les monuments ou bâtiment qui ont été voués à  la démolition nous citerons : La Tour des Hospitaliers de Saint-Jean-de-Latran, l'église Saint-Benoît, les restes du collège de Cluny, le marché des Innocents, l'hôtel Coligny, de nombreuses églises et chapelles.
Travaux place de l'Opéra


Les communes de la Chapelle et de Montmartre, qu'il annexera à  Paris, sont alors habitées principalement par une population d'ouvriers et de petits artisans. Haussmann y ouvrira de grandes avenues, au long desquelles seront édifiés des immeubles plus bourgeois.

Il veut aussi y construire des églises oà¹, pense-t-il, seront prêchées la modération et la patience, dans l'attente des progrès sociaux que suscitera le développement industriel. Car à  cette époque, les liens sont étroits entre l'Eglise catholique et le pouvoir.

Quelques réalisations

Le percement des boulevards Sébastopol, Magenta, Arago, Voltaire, Diderot, Cours de Vincennes, Malesherbes, Saint-Germain. Puis celui des avenues Kléber, Foch, Victor Hugo, Carnot, Niel, Friedland, Iéna, George V. Enfin les rues de Rivoli (partiellement ouverte avant l'empire), Soufflot, Réaumur, du Quatre-Septembre, de Rennes, Turbigo, des Ecoles.

Pour la petite histoire, il faut savoir que l'on a reproché à  Haussman le coà»t de ces travaux, environ deux milliards cent quinze millions. Avant les travaux en 1852 il était récolté par la ville environ cinquante deux millions d'impôts, en 1869 c'est près de deux cent trente deux millions qui entrent dans les caisses !

Des égouts à  Paris

C'est vers 1200 que [Philippe Auguste260] fait paver les rues de Paris et prévoit, en leur milieu, une rigole d'évacuation. Le premier égout souterrain situé rue Montmartre, verra le jour en 1370 sous la tutelle de Jacques Aubriot prévôt de Paris. C'est seulement en 1850 avec l'arrivée du baron Haussmann et de l'ingénieur Eugène Belgrand que se développeront les égouts. En 1878 c'est près de 600 km d'égouts qui auront été construits.

La fin d'un rêve

Tout n'allait pas trop mal jusqu'en 1887 ou le peuple las des pratiques douteuses d'Haussmann pour mener à  bien la tâche qu'il s'était fixée commença à  demander des comptes. Bien évidemment l'opposition s'en empara. Un débat au Parlement conduira à  l'instauration d'un contrôle de son travail, chose qu'il avait toujours soigneusement évité. Juste avant la chute de l'Empire ministre Emile Ollivier obtiendra son renvoi.

Député de la Corse de 1877 à  1881, Haussmann demeurera bonapartiste sous la troisième République. Il décède à  Paris en 1891.


Pièces jointes Miniature(s)



Répondre
#2
0
0
Certes, mais il faut aussi voir dans l'oeuvre du Baron l'expression la plus simple de l'impérialisme napoléonien, tremblant face à  une éventuelle rébellion prolétarienne.

Le véritable but des travaux de Haussmann c'était de s'assurer contre l'éventualité d'une guerre civile. Il voulait rendre impossible à  tout jamais la construction de barricades dans les rues de Paris.

Poursuivant le même but, Louis-Philippe avait déjà  introduit les pavés de bois.
Haussmann cherche à  les prévenir de deux façons. La largeur des rues en rendra la construction impossible et de nouvelles voies relieront en ligne droite les casernes aux quartiers ouvriers, de manière à  ce que toute barricade se trouve directement dans la ligne de mire d'un canon.

Les contemporains ont baptisé son entreprise : « l'embellissement stratégique ».
Répondre
#3
0
0
à€ lire: collection point seuil histoire: Paris au XIXème siècle. cf la collection avec les numéros sur la tranche...
je crois que c'est de René Raymond mais j'en suis pas sà»r...
Advienne que pourra une fois en bas!
Répondre
#4
0
0
Puisque vous abordez le sujet, je suis sur un livre sympa qui s'appelle "le paris disparu" Ed. Parigrammes qui fait découvrir quelques quartiers du centre de Paris tels qu'ils etaient avant les travaux d'haussman, c'est assez instructif et plein d'images
Répondre
#5
0
0
<!-- m --><a class="postlink" href="http://www.ckzone.org/download.php?id=758">http://www.ckzone.org/download.php?id=758</a><!-- m -->

il ressemble a saratte le haussmann Smile
Répondre
#6
0
0
la_gargouille a écrit :Certes, mais il faut aussi voir dans l'oeuvre du Baron l'expression la plus simple de l'impérialisme napoléonien, tremblant face à  une éventuelle rébellion prolétarienne.

Le véritable but des travaux de Haussmann c'était de s'assurer contre l'éventualité d'une guerre civile. Il voulait rendre impossible à  tout jamais la construction de barricades dans les rues de Paris.


Pourtant ça n'a pas empêché les barricades lors de la Commune de mars à  mai 1871. Et pourtant, à  cette date, les travaux d'Haussmann étaient en partie terminés. Et puis les égouts ? ils devaient eux-aussi servir à  empêcher toute barricade ? :wink:
Une des priorités d'Haussmann était de rendre la capitale plus salubre, notemment dans les quartiers prolétaires justement... Il serait peut être plus exact de dire que les grands boulevards tels que nous les connaissons permettaient, entre autre, de rendre plus difficile l'édification de barricades ; mais ça n'en était pas la finalité.

Quant aux critiques que l'on fait au régime de l'époque, il faut savoir que Napoléon III était peut être un des rares souverains à  se soucier de son peuple, et notamment de la "France d'en-bas" pour reprendre les propos de notre bon Raffarin. Par exemple, c'est en 1849 que Napoléon III a payé de sa poche 50 000 francs (de l'époque) pour la construction de cités ouvrières, notamment la Cité Napoléon, rue Rochechouart. Grâce à  la confiscation des biens des Orléans, il consacre 10 millions (de l'époque, toujours) à  la construction de nouvelles cités ouvrières aux Batignolles et à  Neuilly (par décret du 22/01/1852 et du 27/03/1852). A plusieurs reprise il impose à  Haussmann la construction de quartiers populaires. Tous ces logements étaient à  loyers très modérés (90 à  250 F). Et enfin, la particularité des immeubles haussmaniens étaient justement de mélanger les classes (bourgeois aux pieds de l'immeuble, ouvriers ou personnel en haut) et non pas de regrouper systématiquement les habitants par classe sociale, contrairement à  ce qu'on a fait au XXe siècle ! C'était plutôt en avance sur le temps !

Bref, Haussmann comme Napoléon III n'étaient certainement pas des impérialistes puants voulant matter les populations ouvrières, mais plutôt des visionnaires qui ont permis d'apporter la sécurité et l'hygiène à  tous les Parisiens. D'ailleurs le rapport de la commission d'octobre 1869 se termine sur ces propos : "il est impossible de méconnaître qu'ils [les travaux d'Haussmann] aient exercé une influence considérable, décisive sur la hausse des salaires, l'essor et les bénéfices des industries;".
A méditer...
Répondre
#7
0
0
Bonjour

Fil de discussion sur les travaux d'Haussmann :
<!-- m --><a class="postlink" href="http://groups.google.fr/groups?hl=fr&lr=&threadm=dec58860.0305251103.4e0932b6%40posting.google.com&rnum=4&prev=/groups%3Fhl%3Dfr%26lr%3D%26q%3Dmassip%2Bhaussmann">http://groups.google.fr/groups?hl=fr&lr ... Bhaussmann</a><!-- m -->

A +
Liens et agendas http://departements.forumsactifs.net/le ... s-t198.htm
Répondre




Utilisateur(s) parcourant ce sujet : 1 visiteur(s)