CKZone

Version complète : Quotidien d'un cimetière.
Vous consultez actuellement la version basse qualité d’un document. Voir la version complète avec le bon formatage.
Pages : 1 2 3 4
Article très intéressant...

http://hanslucas.com/ddieuleveult/photo/11413

Les photos en grand ici :

http://hanslucas.com/ajax_getplanche.php?p=1&id=11413

Celui là est pas mal aussi,plus "angoissant"...franchement j'espère qu'ils sont bien payés et suivis psychologiquement car...QUEL METIER DE MERDE !!!

http://www.rdv-photos.com/episode-six_pi...ep-74.html
(Jeu. 11 Jan. 2018, 23:00)LeDéambulateur a écrit : [ -> ]Celui là est pas mal aussi,plus "angoissant"...franchement j'espère qu'ils sont bien payés et suivis psychologiquement car...QUEL METIER DE MERDE !!!

http://www.rdv-photos.com/episode-six_pi...ep-74.html

:/


Ils exhument des corps pas décomposés de leur tombes pour les balancer sans même les protéger d'un linceul dans ce qu'ils appelle surement l'ossuaire du cimetière mais qui est de fait un charnier... J'espère que les plus values immobilières qui découlent de faire tourner les concessions au lieu d'aliéner des terrains pour agrandir le cimetière sont aussi juteuses que les cadavres profanés.
(Ven. 12 Jan. 2018, 23:10)Jahirange a écrit : [ -> ]
(Jeu. 11 Jan. 2018, 23:00)LeDéambulateur a écrit : [ -> ]Celui là est pas mal aussi,plus "angoissant"...franchement j'espère qu'ils sont bien payés et suivis psychologiquement car...QUEL METIER DE MERDE !!!

http://www.rdv-photos.com/episode-six_pi...ep-74.html

:/


Ils exhument des corps pas décomposés de leur tombes pour les balancer sans même les protéger d'un linceul dans ce qu'ils appelle surement l'ossuaire du cimetière mais qui est de fait un charnier... J'espère que les plus values immobilières qui découlent de faire tourner les concessions au lieu d'aliéner des terrains pour agrandir le cimetière sont aussi juteuses que les cadavres profanés.

Je suppose que les corps concernés n'ont pas/plus de familles qui viennent de se recueillir ? Il doivent sûrement demander aux personnes concernées ? 
Car, pour moi, la profanation de tombe gêne plus les vivants que les morts.
Et si on ne fait pas de place et que l'on continue à agrandir les cimetières, bientôt les morts prendront plus d'espace que les vivants ! 

Pour ma part, faites ce que vous voulez de mon corps, jettez le aux ordures, nourrissez les vautours ou disséquez moi, de toute façon ça ne risquera pas de me faire grand mal !
(Sam. 13 Jan. 2018, 08:42)noktambule a écrit : [ -> ]
(Ven. 12 Jan. 2018, 23:10)Jahirange a écrit : [ -> ]
(Jeu. 11 Jan. 2018, 23:00)LeDéambulateur a écrit : [ -> ]Celui là est pas mal aussi,plus "angoissant"...franchement j'espère qu'ils sont bien payés et suivis psychologiquement car...QUEL METIER DE MERDE !!!

http://www.rdv-photos.com/episode-six_pi...ep-74.html

:/


Ils exhument des corps pas décomposés de leur tombes pour les balancer sans même les protéger d'un linceul dans ce qu'ils appelle surement l'ossuaire du cimetière mais qui est de fait un charnier... J'espère que les plus values immobilières qui découlent de faire tourner les concessions au lieu d'aliéner des terrains pour agrandir le cimetière sont aussi juteuses que les cadavres profanés.

Je suppose que les corps concernés n'ont pas/plus de familles qui viennent de se recueillir ? Il doivent sûrement demander aux personnes concernées ? 
Car, pour moi, la profanation de tombe gêne plus les vivants que les morts.
Et si on ne fait pas de place et que l'on continue à agrandir les cimetières, bientôt les morts prendront plus d'espace que les vivants ! 

Pour ma part, faites ce que vous voulez de mon corps, jettez le aux ordures, nourrissez les vautours ou disséquez moi, de toute façon ça ne risquera pas de me faire grand mal !

Les corps exhumés sont en général placés dans des concessions dites "échues", c'est dire pour lesquelles personne n'est venue renouveler le paiement de l'emplacement occupé.

L'an dernier, j'avais entamé quelques démarches généalogiques pour ma famille et j'ai retrouvé une grande tante dont, pour des raisons x et y, tout le monde avait perdue la trace.

Après une discussion avec un agent du service des concessions du cimetière d'Ivry, j'étais un peu plus au point sur le sujet.

Jusqu'en 2009, il semblerait que les corps étaient exhumés puis incinérés avant de voir leur cendre répandu au dessus d'un jardin du souvenir.

Je parle pour Paris et sa proche banlieue, la ville comptant 20 cimetières dont 14 situés intra-muros.

Depuis cependant les choses ont changées. Beaucoup de familles se réveillant des années après. Dans mon cas 42 ans plus tard...
A l'époque les anciens étaient un peu moins ouverts sur les affaires de familles, les fameux "cadavres dans le placard". D’où ce genre de situation.

Pour éviter entre autre ce type de déconvenue, il vient d'être créer à Thiais un ossuaire parisien pour accueillir les restes de ces personnes. Libre à de futurs descendants de procéder à des recherches et éventuellement à une nouvelle inhumation.

https://www.funeraire-info.fr/ossuaire-p...ise-45130/
Exact ! Et l'ossuaire au cimetière de Thiais est là pour récupérer tous les restes des cimetières parisiens car avant ils étaient transférés a l'ossuaire du Père-Lachaise mais celui-ci annonçant déjà "complet" depuis pas mal de temps...dans certains petits cimetières communaux genre celui de Montrouge il y a au fond ce qui me semble etre un petit four crématoire visant a détruire les restes des concessions échues lorsqu'il n'y a plus de descendants ou bien que ces derniers soient introuvables ou encore se fichent éperdument de leur ancetres...

Pour ce qui est des vieux corps qui étaient enterrés dans des cerceuils en zinc c'est hard car cela ralentissait (pour ne pas dire stopper) la décomposition...beaucoup a cette époque étant morts de maladies graves (je pense a la grippe espingouine) il y a risque que ces virus restés au chaud dans ces corps puissent n'etre "qu'endormis"...imaginez si lors d'une projection sur un fossoyeur le virus se réveille dans un corps vivant et bien chaud apte à le recevoir et idéal pour sa prolifération...on n'en parle jamais et pourtant...les risques sont immenses et combien de vieux fossoyeurs font ça sans masque a l'arrache...une pandémie pourrait partir d'un évènement aussi banal que ça...et avec la mondialisation de nos jours ce serait LA catastrophe assurée...
(Sam. 13 Jan. 2018, 08:42)noktambule a écrit : [ -> ]Je suppose que les corps concernés n'ont pas/plus de familles qui viennent de se recueillir ? Il doivent sûrement demander aux personnes concernées ? 
Car, pour moi, la profanation de tombe gêne plus les vivants que les morts.

La civilisation est née avec les rites funéraires, entasser des corps humains au fond d'un puits comme on le voit dans le dernier lien comme si c’était des ordures ordinaires c'est la fin de la civilisation.


Citation :Fred75

Depuis cependant les choses ont changées. Beaucoup de familles se réveillant des années après. Dans mon cas 42 ans plus tard...
A l'époque les anciens étaient un peu moins ouverts sur les affaires de familles, les fameux "cadavres dans le placard". D’où ce genre de situation.

Pour éviter entre autre ce type de déconvenue, il vient d'être créer à Thiais un ossuaire parisien pour accueillir les restes de ces personnes. Libre à de futurs descendants de procéder à des recherches et éventuellement à une nouvelle inhumation.

Voilà c'est déjà mieux ! et même si personne ne les réclame, au moins on a encore le geste d'avoir du respect pour ceux qui ont été: c'est indissociable du respect pour ceux qui sont et ceux qui sont à venir !
Vous faites erreur...une fois les restes dans un ossuaire a l'ancienne genre catacombes ou les ossements sont tous mélangés (cimetières communaux) ils sont propriété de l'état et ne peuvent plus etre récupérés par la famille !
Dans le cas d'ossements mis dans un petit reliquaire suite a une réduction de corps en revanche je ne sais pas...peut-etre mais j'en doute fortement...
(Sam. 13 Jan. 2018, 21:16)Jahirange a écrit : [ -> ]
(Sam. 13 Jan. 2018, 08:42)noktambule a écrit : [ -> ]Je suppose que les corps concernés n'ont pas/plus de familles qui viennent de se recueillir ? Il doivent sûrement demander aux personnes concernées ? 
Car, pour moi, la profanation de tombe gêne plus les vivants que les morts.

La civilisation est née avec les rites funéraires, entasser des corps humains au fond d'un puits comme on le voit dans le dernier lien comme si c’était des ordures ordinaires c'est la fin de la civilisation.
Il n'est pas question d'abandonner les rites funéraires. Les corps déplacés ont eu pour la plupart une cérémonie. Cérémonie, qui existe seulement pour les vivants, la famille, les proches. Pas pour le défunt, qui a cessé d'être. 
De tous temps on a déplacé des restes dans les cimetières faute de place. C'est comme ça. Vois-tu une autre alternative? Moi pas. 
Que sont devenus les restes humains du cimetière des innocents ? Jetés en vrac dans des puits.  On aurait tout aussi bien pu les incinérer, pourquoi pas ? Ça, ou autre chose. 


Pour revenir sur le métier de croque-mort, j'en connais un. 
Petite anecdote : un jour, il avait pour mission de faire une réduction de corps, c'est à dire rassembler les restes de toute une famille dans un caveau, afin de les mettre dans un seul cercueil, afin que les suivants aient de la place. Et dans ces cas là, il est d'usage de brûler les anciens cercueils. Chose qu'ils ont fait, mais non sans utiliser les braises ainsi créées pour faire cuire des saucisses, qui leur servirent de déjeuner bien mérité après ce dur travail. 
Comme disait l'article, certains ne s'habituent pas, d'autres oui !
Pas mal pas mal le coup des saucisses  Big Grin
Certains deviennent fous dépressifs et d'autres s'habituent très bien ainsi va le monde !
Des anecdotes pas piquées des vers sur les fossoyeurs je vous en ferai voir vous serez surpris...et pour revenir au dernier message ^^

Les restes du cimetière des innocents sont dans les catacombes officielles  Wink
(Sam. 13 Jan. 2018, 22:20)LeDéambulateur a écrit : [ -> ]Pas mal pas mal le coup des saucisses  Big Grin
Certains deviennent fous dépressifs et d'autres s'habituent très bien ainsi va le monde !
Des anecdotes pas piquées des vers sur les fossoyeurs je vous en ferai voir vous serez surpris...
Vas y, balance ! 

Une autre pour la route :
Ce mec est aussi chasseur, et de temps à autre il lui arrivait de braconner. Or, si la viande de cerf est délicieuse, mieux vaut ne pas se faire arrêter avec un cadavre de cerf sans bracelet. 
La parade ultime : dans ces cas là, il transportait la bestiole dans le corbillard. Et oui, c'est fait pour, c'est réfrigéré, et comme il disait : "en trente ans de carrière, jamais aucun flic  ne m'aura demandé d'ouvrir le coffre pour vérifier son contenu !"
(Sam. 13 Jan. 2018, 22:13)noktambule a écrit : [ -> ]Que sont devenus les restes humains du cimetière des innocents ? Jetés en vrac dans des puits. 

Tu n'as aucun respect pour les morts puisqu'ils ont cessé de vivre, j'ai bien compris, c'est ton droit. Moi j'ai une vision diamétralement opposée, je ne prétends pas détenir la vérité: toi non plus tu ne la détiens sans doute pas.

Les restes du cimetière des Innocents à l'état de squelettes, ont été translatés par un rituel cérémonieux, flambeaux, prêtres et prières que Hericart décrit très précisément, pour être déposés dans les catacombes au préalable consacrées par l'église.
Plus tard celui-ci devenu inspecteur fera monter les hagues d'os et apposer les citations bibliques et profanes au milieu des tibias.
Pendant deux siècles, alors que la ville considérait encore les catacombes comme un ossuaire et pas comme une pompe à fric, la messe des morts était même dite sous terre tous les 2 novembre sur l'autel du sacellum.


Dans le lien de Stan, je vois des ouvriers jeter dans un puits des corps humains en parfait état, comme si c’était de la merde, rien à voir avec les translations des Innocents. Vu la robe de la vieille elle ne doit pas être morte depuis plus de 15 ans et on la traite comme un détritus: ça me choque, chacun ses convictions noktambule.
(Sam. 13 Jan. 2018, 23:04)Jahirange a écrit : [ -> ]
(Sam. 13 Jan. 2018, 22:13)noktambule a écrit : [ -> ]Que sont devenus les restes humains du cimetière des innocents ? Jetés en vrac dans des puits. 

Tu n'as aucun respect pour les morts puisqu'ils ont cessé de vivre, j'ai bien compris, c'est ton droit. Moi j'ai une vision diamétralement opposée, je ne prétends pas détenir la vérité: toi non plus tu ne la détiens sans doute pas.

Les restes du cimetière des Innocents à l'état de squelettes, ont été translatés par un rituel cérémonieux, flambeaux, prêtres et prières que Hericart décrit très précisément, pour être déposés dans les catacombes au préalable consacrées par l'église.
Plus tard celui-ci devenu inspecteur fera monter les hagues d'os et apposer les citations bibliques et profanes au milieu des tibias.
Pendant deux siècles, alors que la ville considérait encore les catacombes comme un ossuaire et pas comme une pompe à fric, la messe des morts était même dite sous terre tous les 2 novembre sur l'autel du sacellum.


Dans le lien de Stan, je vois des ouvriers jeter dans un puits des corps humains en parfait état, comme si c’était de la merde, rien à voir avec les translations des Innocents. Vu la robe de la vieille elle ne doit pas être morte depuis plus de 15 ans et on la traite comme un détritus: ça me choque, chacun ses convictions noktambule.
Je ne suis pas sur que jetter des corps dans une fosse commune soit moins respectueux que de les assembler en forme de cœur, afin de faire une attraction touristique payante,  messe ou pas. 

Je ne cherche pas à te choquer, ni à manquer de respect à qui que ce soit.
(Sam. 13 Jan. 2018, 23:26)noktambule a écrit : [ -> ]Je ne suis pas sur que jetter des corps dans une fosse commune soit moins respectueux que de les assembler en forme de cœur, afin de faire une attraction touristique payante,  messe ou pas. 

C’était combien le ticket pour les touristes chinois en 1810 ? allez j'arrête d'essayer d'argumenter, @+
(Sam. 13 Jan. 2018, 23:33)Jahirange a écrit : [ -> ]
(Sam. 13 Jan. 2018, 23:26)noktambule a écrit : [ -> ]Je ne suis pas sur que jetter des corps dans une fosse commune soit moins respectueux que de les assembler en forme de cœur, afin de faire une attraction touristique payante,  messe ou pas. 

C’était combien le ticket pour les touristes chinois en 1810 ? allez j'arrête d'essayer d'argumenter, @+

Ça pourrait être gratuit que ça ne changerait rien. 
Ce n'est pas non plus une histoire d'époque, ou "tout va à vau-l'eau de nos jours ma petite dame" . On pourrait aussi évoquer le commerce, pour ne pas dire trafic,  des reliques au moyen âge. Et vas y que je te revend un cœur, un os ou un organe divers... Je ne suis pas certain qu'on soit moins respectueux aujourd'hui que naguère.
Mais tu as raison, je peux me tromper.
(Sam. 13 Jan. 2018, 22:13)noktambule a écrit : [ -> ]Petite anecdote : un jour, il avait pour mission de faire une réduction de corps, c'est à dire rassembler les restes de toute une famille dans un caveau, afin de les mettre dans un seul cercueil, afin que les suivants aient de la place. Et dans ces cas là, il est d'usage de brûler les anciens cercueils. Chose qu'ils ont fait, mais non sans utiliser les braises ainsi créées pour faire cuire des saucisses, qui leur servirent de déjeuner bien mérité après ce dur travail. 

Je n'ose demander d'où venait la viande qui a servi à confectionner les saucisses....  Big Grin
Pages : 1 2 3 4