6 membres en ligne. Connectez-vous !

Note de ce sujet :
  • Moyenne : 0 (0 vote(s))
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
Recherche dans le sujet
vers une réouverture de l'avenue de choisy
#1
0
0
Citation :Le Parisien (Paris) , vendredi 21 mars 2003
XIII e / Vers une réouverture de l'avenue de Choisy
Effondrement dà» au chantier Météor

Un mois après l'effondrement de la cour d'école, il apparaît de plus en plus probable que l'avenue de Choisy (XIII e ) soit prochainement rouverte à  la circulation. Le 15 février dernier, durant la nuit, toute la cour de l'école Auguste-Perret s'était affaissée par plusieurs mètres de fond, à  cause des travaux souterrains du chantier Météor. Si le sinistre n'a pas fait de victimes, il a cependant entraîné bon nombre de désagréments : des enfants à  rescolariser, un immeuble à  évacuer, et la fermeture à  la circulation d'une partie de l'avenue de Choisy. Mais depuis une dizaine de jours, autour de l'école Auguste-Perret, le va et vient incessant des camions toupies indique que la fin des travaux de consolidation approche : « Actuellement, nous sommes dans un processus favorable à  la réouverture de l'avenue de Choisy », considère Francis Guittoneau, directeur du département projets de la RATP, « l'ensemble du trou devrait a priori être plein samedi. » Pourtant, depuis l'effondrement de la cour de l'école, bien des choses se sont encore produites. La semaine dernière, un nouvel effondrement a eu lieu, agrandissant la fosse initiale d'une dizaine de mètres, et mettant quelque peu en péril le réfectoire de l'école. Si personne ne s'est aperçu de rien, c'est parce que l'éboulement semble s'être déroulé en douceur, mais aussi parce qu'il avait été relativement prévu par les divers experts. Une fois cet affaissement produit, le chantier de rebouchage a pu démarrer sérieusement. Les experts ont divisé le travail en deux temps. Tout d'abord, cloisonner la partie du trou située sous l'avenue de Choisy, de manière à  rouvrir celle-ci le plus tôt possible. Ensuite, s'occuper du reste de la fosse, en injectant un produit spécial, le Régimix, un alliage de sable, de cendre, et d'un ciment liant.
« Cadence maximale pour le remplissage » Sur place, le chantier est impressionnant ; outre le bruit des moteurs de camions tournant à  plein régime, trois camions pompes injectent à  rythme régulier des quantités de matière en sous-sol : « Nous avons mis la cadence maximale pour le remplissage », continue Francis Guittoneau, « désormais l'ensemble du trou est plein jusqu'à  l'excavation, il ne reste plus qu'à  combler les huit ou neuf mètres de dénivelé jusqu'au sol, ce qui permettra aussi au réfectoire de reposer sur du solide. Entre 15 000 et 17 000 m 3 de produit ont été coulés ». La fin du rebouchage ne signifie pas pour autant fin des travaux, ni des tracas. Tout d'abord, les habitants du 101 et du 103, rue de Choisy sont toujours logés dans des hôtels avoisinants... et quelques-uns ont bien peur de retourner à  nouveau chez eux. Ensuite, le chantier Météor, s'il a été retardé, n'a pas été annulé. La RATP compte creuser de nouveau dans le Régimix, une matière censée ne pas pouvoir s'effondrer comme du calcaire. Arnaud Murati
Répondre


Sujets apparemment similaires...
Sujet Auteur Réponses Affichages Dernier message
  Liens vers des articles de journaux h2o 1 055 729 998 Dim. 08 Mai 2022, 20:26
Dernier message: Suri
  Consolidation du sous-sol : l'avenue de Choisy devrait rouvr Baltimore 1 1 757 Ven. 28 Mars 2003, 16:46
Dernier message: Baltimore



Utilisateur(s) parcourant ce sujet : 1 visiteur(s)