25 membres en ligne. Connectez-vous !

Note de ce sujet :
  • Moyenne : 0 (0 vote(s))
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
Recherche dans le sujet
L'effondrement coupe la route à  Nucourt
#1
0
0
Citation :LA RD 206, qui relie la commune de Nucourt à  celle de Seran, dans l'Oise, est fermée à  la circulation dans les deux sens, pour une période indéterminée. Une décision prise à  la suite d'un effondrement survenu mardi, sur un terrain situé dans une zone d'anciennes carrières de craie, à  une vingtaine de mètres de la RD 157, côté Oise. Afin de prévenir tout risque d'accident, la RD 206, prolongement dans le Val-d'Oise de cette route, a été neutralisée à  son tour. Une déviation par les RD 174, 53 et 153 ຠqui entraînera un parcours de quatre ou cinq kilomètres supplémentaires aux automobilistes ຠa été mise en place. Les conseils généraux de l'Oise et du Val-d'Oise ont missionné un inspecteur des carrières afin qu'il puisse procéder à  une analyse du terrain et déterminer s'il y a un risque d'effondrement supplémentaire. « La portion de route fermée est une petite route de campagne, elle est peu fréquentée, souligne-t-on au conseil général. Les usagers vont perdre un peu de temps, mais c'était préférable. Notre principal souci est d'assurer la sécurité de tous. »

<!-- m --><a class="postlink" href="http://jdj.leparisien.com/jdj/Fri/VALDOISE/3923820.htm">http://jdj.leparisien.com/jdj/Fri/VALDOISE/3923820.htm</a><!-- m -->
Répondre
#2
0
0
Citation :Le Parisien (Oise) vendredi 28 mars 2003
Serans
La départementale 157 menace de s'effondrer
Carrières souterraines
Stupeur, il y a quelques jours, pour les automobilistes de la D 157, entre Serans et Nucourt (95). Non loin de la chaussée, une crevasse de 2,5 mètres de profondeur s'est naturellement formée dans le sol. Un phénomène pour le moins troublant, surtout que la zone se trouve sur une carrière souterraine longue de plusieurs kilomètres. L'inquiétude est d'autant plus grande que les cars de liaison de la SNCF et de transports scolaires fréquentent chaque jour cet axe stratégique pour rejoindre le Val-d'Oise. Depuis, et par mesure de sécurité évidente, les préfectures des deux départements concernés ont décidé de fermer la D 157 à  la circulation, du moins sur les quatre kilomètres qui relient Serans à  Nucourt.
Polémique sur les travaux d'aménagements hydrauliques Les fortes pluies et le ruissellement des eaux ont en effet fragilisé la voà»te de la carrière, « si bien qu'aujourd'hui entre cinq et huit piliers sont directement menacés », souligne Michel Pitsillides, premier adjoint de la petite commune de Serans. Mais en fait, l'origine de cet affaissement vient principalement des travaux d'aménagement réalisés ces dernières années. « Le risque d'effondrement a été amplifié depuis que des travaux de mise en sécurité hydraulique du village ont été réalisés », précise-t-il. Des fossés de part et d'autre de la commune, ainsi que des bassins de rétention, ont en effet été aménagés il y a trois ans pour dévier l'eau, et pallier les risques d'inondation bien connus sur ce secteur situé en plaine. « Mais il y a eu des changements par rapport au projet initial d'aménagements hydrauliques. Sans que cela soit débattu au sein du conseil municipal, le maire de la précédente mandature a décidé de construire un fossé de plus d'un kilomètre au pied des bassins. Cela pour permettre d'écouler l'eau en direction des carrières souterraines », précise Gérard Lagniaux, l'actuel maire. Ce phénomène a sans nul doute accentué l'érosion au pied des piliers calcaires qui sont aujourd'hui déchaussés, donc fragilisés. Autant dire que les risques d'affaissement courent toujours. Depuis mercredi, des experts géologiques sont sur place. Dépêchés pour réaliser une série de relevés typographiques, ils devront rendre des conclusions au préfet de l'Oise sur les solutions à  prendre pour sécuriser les lieux. Les résultats sont attendus dans un bon mois. En attendant, les automobilistes doivent prendre leur mal en patience. Une déviation a été mise en place dans les deux sens de circulation. Pour rejoindre la N 14, ils doivent emprunter la D 86 et passer par Magny-en-Vexin, ou emprunter la D 153 pour rejoindre Lierville.
Olivier Beaumont
Répondre
#3
0
0
Baltimore a écrit :
Citation :Le Parisien (Oise) vendredi 28 mars 2003
Serans
...... Dépêchés pour réaliser une série de relevés typographiques, .....


Comme c'est mignon! le mieux c'est d'y envoyer des journalistes pour les relevés typographiques.
Répondre


Sujets apparemment similaires...
Sujet Auteur Réponses Affichages Dernier message
  Effondrement de type karstique en plein Paris. Globe 1 1 718 Mar. 04 Mars 2003, 15:06
Dernier message: Globe
  Fausse alerte à  l'effondrement XIII e Globe 1 2 787 Mar. 04 Mars 2003, 14:53
Dernier message: Globe
  Le tramway des maréchaux en route pour 2006 Globe 1 1 487 Dim. 23 Fév. 2003, 08:51
Dernier message: Globe
  L'effondrement de l'école suscite des interrogations Globe 1 1 626 Ven. 21 Fév. 2003, 10:44
Dernier message: Globe
  20 minutes 230 : effondrement suite : les voisins evacués konogan 1 1 691 Ven. 21 Fév. 2003, 08:48
Dernier message: konogan
  20 minutes 228 : effondrement suite konogan 1 1 640 Ven. 21 Fév. 2003, 08:45
Dernier message: konogan
  La Ville saisit la justice après l'effondrement à  l'école Globe 1 1 626 Mer. 19 Fév. 2003, 08:56
Dernier message: Globe
  Les riverains inquiets après l'effondrement à  l'école lafouine 1 1 656 Lun. 17 Fév. 2003, 15:17
Dernier message: lafouine



Utilisateur(s) parcourant ce sujet : 1 visiteur(s)