30 membres en ligne. Connectez-vous !

Note de ce sujet :
  • Moyenne : 0 (0 vote(s))
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
Recherche dans le sujet
En honneur a Notre-Dame
#16
13
alpha
Beach
Choum
elpopo
lil_Talpa
LOUL
nico18
taiebdm
Tine
Tochi
wally
Zoko
Տᴏᴘᴀᴌ
0
(Lun. 15 Avr. 2019, 22:50)ILOVETP a écrit :
(Lun. 15 Avr. 2019, 21:38)Georges V a écrit : Blablabla.

Syndrome Scott_Urbex. Caricaturer son propre personnage. Du moins espéré-je que telle est la démarche.

Quand j'ouvre FB ou que j'allume la téloche, on n'est pas dans le recueillement pensif, intime, meurtri. On est a celui qui se lamentera le plus fort. Ce n'est pas la conception que j'ai du deuil.

Après Charlie, c'était a celui qui lisait le plus assidûment le papier, ou fluide, ou le canard. Pour montrer qu'on était plus proche, plus legitime pour dire qu'on était touché. Les vrais endeuillés se faisaient discrets et ont les voyait se forcer a faire une apparition, ponctuee d'une déclaration qui, malgré tant de mots pesés, n'arrivait pas a exprimer ce qu'on ressent dans ces cas la.

Le Bataclan, c'était a celui qui connaissait celui qui connaissait celui qui s'est pris un fragment de balle dans le cul. Les vrais endeuillés, c'était silence radio, peut être une interview sous le choc, des mots maladroits qu'on débite machinalement.

Ce soir, c'est a nouveau la course. A celui qui est le plus l'île de la cite. A celui qui est le plus authentique dans la chute de ce symbole, t'as vu, voilà quoi, j'instagramme, je Facebook, comment que c'est trop trop impensable quoi.

C'est ce côté faux qui me fait chier. Qui m'empêche de reflechir. Le côté news h24 qui te tient en haleine, alimentant la course de celui qui a la dernière info, alors qu'on sait déjà tout. La face du monde ne va pas changer ni dans cinq minutes, ni dans cinq heures. Mais à celui qui est le plus triste n'a que d'égal a celui qui aura la dernière info.

Une fois le poste eteint, je peux penser à ce qu'a été cet édifice pour moi. Et comme c'est intime, je ne m'epencherai pas, je n'etalerai pas a la vue de tous, juste pour prouver que moi aussi, ça peut me toucher.

Caricature de moi même, non, pas fait exprès. Oui, j'écris sous l'impulsion, et oui, dans un second temps, j'essaye de comprendre d'où viennent certaines de mes réactions. Pas dit que je le mette dans le mille tout de suite, mais j'essaye de débroussailler.
Sapeurs Plombiers & Dépannage TV
Sauter ou pétrir
Répondre
#17
1
alpha
2
Ancre
LOUL
(Lun. 15 Avr. 2019, 23:05)Zoko a écrit :
(Lun. 15 Avr. 2019, 22:59)Faune a écrit : Pour le coup j'espère sincèrement que le bâtiment ne sera pas restauré à l'identique. C'est l'occasion de faire autre chose de plus intéressant, une opportunité artistique rare de pouvoir mélanger les ruines et le moderne, un peu comme ça a été fait avec l'université de Martin Luther.
Il serait infiniment plus passionnant architecturalement parlant de tenter quelque chose d'audacieux qui vienne compléter ce qu'il reste.

Ce n'est pas mon souhait. Tu voudrais qu'on fasse de même aux grandes pyramdes ou au Taj Mahal ?
Si t'es dans ce genre de trips t'as des logiciels très bien qui te permettront d'accéder à tes délires sans avoir à nous les imposer.

Nan mais ho va t'acheter des Meccanos plutôt.

Si lesdits monuments venaient à être sévèrement endommagés oui.
Le propre de l'art est d'être quelque chose de vivant, un flux constant qui souffle dans les esprits et au travers de la culture de son temps. Vouloir à tout prix conserver l'état du passé, c'est tuer l'art.
La cathédrale ne serait d'ailleurs pas à sa première modification, la flèche étant relativement récente, il est donc parfaitement hypocrite de vouloir la reconstruire à l'identique sous couvert de "restauration". Quel est l'état originel de Notre-Dame? Qui le décrète?
Ces questions n'ont pas de sens, l'art est un mouvement, un mouvement qui avance. Et les oeuvres du passé sont vouées à avancer avec leur temps. Ce qui est arrivé aujourd'hui est une épreuve qui doit faire avancer l'oeuvre.
De plus, si nous reconstruisons à l'identique, quel est le message que cela envoie? Que nous nous enfermons dans le passé? Que le présent n'est pas à la hauteur et n'a plus rien à offrir sur le plan culturel?
C'est là l'occasion de prouver que la culture et le savoir-faire artistique français sont toujours vivants, forts de leur passés et capables d'aller vers le futur.
Ossements secs, vous revivrez.
Répondre
#18
7
Capitaine Caverne
Gizmo
ILOVETP
Isard.I
Lem
LOUL
nico18
0
(Lun. 15 Avr. 2019, 22:59)Faune a écrit : Pour le coup j'espère sincèrement que le bâtiment ne sera pas restauré à l'identique. C'est l'occasion de faire autre chose de plus intéressant, une opportunité artistique rare de pouvoir mélanger les ruines et le moderne, un peu comme ça a été fait avec l'université de Martin Luther.
Il serait infiniment plus passionnant architecturalement parlant de tenter quelque chose d'audacieux qui vienne compléter ce qu'il reste.

On ne parle pas de ruines : la toiture du XIXème a certes été au 2/3 ravagée, le reste très probablement irrécupérable. L'édifice du XIII tiens encore debout et est tout à fait réparable, d'après ce que j'ai lu. 

Quelque chose de plus intéressant ? Quoi de plus intéressant qu'une fenêtre vers l'histoire des plus grands bâtisseurs de France ? 

Quelle idée que d'aller perdre l'histoire architecturale de Notre Dame avec des ajouts modernes... On parle tout de même d'un des édifices les plus importants de Paris, si ce n'est de France, architecturalement parlant. De quel droit pourrait-on effacer un travail de plusieurs siècles au profit de fantaisies artistiques ?  Confused

(Lun. 15 Avr. 2019, 23:18)Faune a écrit : Ces questions n'ont pas de sens, l'art est un mouvement, un mouvement qui avance. Et les oeuvres du passé sont vouées à avancer avec leur temps. Ce qui est arrivé aujourd'hui est une épreuve qui doit faire avancer l'oeuvre.

Je suis d'accord avec toi concernant ta définition de l'art. En revanche, mes convictions me poussent à croire que si l'art est par nature une expression changeante, elle se doit aussi de garder une trace de son passé, afin de conserver l'histoire de son évolution. Moderniser cette cathédrale, ce serait effacer cette histoire de l'art.
Répondre
#19
3
Capitaine Caverne
Kadget
Tochi
0
(Lun. 15 Avr. 2019, 23:25)Kadget a écrit :
(Lun. 15 Avr. 2019, 22:59)Faune a écrit : Pour le coup j'espère sincèrement que le bâtiment ne sera pas restauré à l'identique. C'est l'occasion de faire autre chose de plus intéressant, une opportunité artistique rare de pouvoir mélanger les ruines et le moderne, un peu comme ça a été fait avec l'université de Martin Luther.
Il serait infiniment plus passionnant architecturalement parlant de tenter quelque chose d'audacieux qui vienne compléter ce qu'il reste.

On ne parle pas de ruines : la toiture du XIXème a certes été au 2/3 ravagée, le reste très probablement irrécupérable. L'édifice du XIII tiens encore debout et est tout à fait réparable, d'après ce que j'ai lu. 

Quelque chose de plus intéressant ? Quoi de plus intéressant qu'une fenêtre vers l'histoire des plus grands bâtisseurs de France ? 

Quelle idée que d'aller perdre l'histoire architecturale de Notre Dame avec des ajouts modernes... On parle tout de même d'un des édifices les plus importants de Paris, si ce n'est de France, architecturalement parlant. De quel droit pourrait-on effacer un travail de plusieurs siècles au profit de fantaisies artistiques ?  Confused

Car peu importe la fidélité des rénovations, ce ne sera pas la même chose. Les poutres d'époques sont perdues, tout comme les vitraux, la toiture et la flèche. Les refaire serait faux, une pâle copie.
Il ne s'agit bien entendu pas de faire n'importe quoi, mais de faire un hommage, qui mette en valeur ce qui reste, la preuve que le travail du passé survit même au plus dures épreuves. Il reste la structure principale, la fenêtre vers l'histoire est donc préservée. Il s'agit maintenant de ne pas faire l'affront aux bâtisseurs de faire la même chose en moi bien.
L'Art a une histoire, les oeuvres modernes sont les héritières de ce que les bâtisseurs ont faits, montrons-leur que leurs descendants sont dignes d'eux.
Ossements secs, vous revivrez.
Répondre
#20
1
Orlyrail
0
(Lun. 15 Avr. 2019, 23:17)Georges V a écrit :
(Lun. 15 Avr. 2019, 22:50)ILOVETP a écrit :
(Lun. 15 Avr. 2019, 21:38)Georges V a écrit : Blablabla.

Syndrome Scott_Urbex. Caricaturer son propre personnage. Du moins espéré-je que telle est la démarche.

Quand j'ouvre FB ou que j'allume la téloche, on n'est pas dans le recueillement pensif, intime, meurtri. On est a celui qui se lamentera le plus fort. Ce n'est pas la conception que j'ai du deuil.

Après Charlie, c'était a celui qui lisait le plus assidûment le papier, ou fluide, ou le canard. Pour montrer qu'on était plus proche, plus legitime pour dire qu'on était touché. Les vrais endeuillés se faisaient discrets et ont les voyait se forcer a faire une apparition, ponctuee d'une déclaration qui, malgré tant de mots pesés, n'arrivait pas a exprimer ce qu'on ressent dans ces cas la.

Le Bataclan, c'était a celui qui connaissait celui qui connaissait celui qui s'est pris un fragment de balle dans le cul. Les vrais endeuillés, c'était silence radio, peut être une interview sous le choc, des mots maladroits qu'on débite machinalement.

Ce soir, c'est a nouveau la course. A celui qui est le plus l'île de la cite. A celui qui est le plus authentique dans la chute de ce symbole, t'as vu, voilà quoi, j'instagramme, je Facebook, comment que c'est trop trop impensable quoi.

C'est ce côté faux qui me fait chier. Qui m'empêche de reflechir. Le côté news h24 qui te tient en haleine, alimentant la course de celui qui a la dernière info, alors qu'on sait déjà tout. La face du monde ne va pas changer ni dans cinq minutes, ni dans cinq heures. Mais à celui qui est le plus triste n'a que d'égal a celui qui aura la dernière info.

Une fois le poste eteint, je peux penser à ce qu'a été cet édifice pour moi. Et comme c'est intime, je ne m'epencherai pas, je n'etalerai pas a la vue de tous, juste pour prouver que moi aussi, ça peut me toucher.

Caricature de moi même, non, pas fait exprès. Oui, j'écris sous l'impulsion, et oui, dans un second temps, j'essaye de comprendre d'où viennent certaines de mes réactions. Pas dit que je le mette dans le mille tout de suite, mais j'essaye de débroussailler.

Tout à fait d'accord !

Les grandes douleurs sont silencieuses...

Après on la reconstruira... peut être pas tous ensemble comme le dit Macron, mais je ne doute pas qu il y aura des gens tout à fait compétents pour restaurer...

Varsovie fut entièrement détruite par les nazis et les polonais l ont entièrement reconstruite à l'identique..

J'espère que le pompier blessé se rétablira vite en tout cas...
Répondre
#21
1
Faune
0
(Lun. 15 Avr. 2019, 23:35)Faune a écrit : Car peu importe la fidélité des rénovations, ce ne sera pas la même chose. Les poutres d'époques sont perdues, tout comme les vitraux, la toiture et la flèche. Les refaire serait faux, une pâle copie.
Il ne s'agit bien entendu pas de faire n'importe quoi, mais de faire un hommage, qui mette en valeur ce qui reste, la preuve que le travail du passé survit même au plus dures épreuves. Il reste la structure principale, la fenêtre vers l'histoire est donc préservée. Il s'agit maintenant de ne pas faire l'affront aux bâtisseurs de faire la même chose en moi bien.
L'Art a une histoire, les oeuvres modernes sont les héritières de ce que les bâtisseurs ont faits, montrons-leur que leurs descendants sont dignes d'eux.

Je pense que l'on converge vers la même idée : tout dépend de nos idées respectives du moderne. Pour moi, la seule rénovation qui permettrait de conserver l'âme de la cathédrale, sans pour autant vouloir modifier l'œuvre d'art qu'elle est, serait un travail tel que celui mené sur la cathédrale de Reims après la Première Guerre Mondiale. Je ne souhaite donc pas une copie, mais une rénovation, avec des techniques nouvelles héritières des techniques utilisées à l'époque.
Répondre
#22
3
Eldiablo9903
Gizmo
Shadal
0
c'est un coup monté de macron cette incendie
Répondre
#23
3
Dave
Kadget
LOUL
0
(Lun. 15 Avr. 2019, 23:17)Georges V a écrit : Quand j'ouvre FB ou que j'allume la téloche, on n'est pas dans le recueillement pensif, intime, meurtri. On est a celui qui se lamentera le plus fort. Ce n'est pas la conception que j'ai du deuil.

Après Charlie, c'était a celui qui lisait le plus assidûment le papier, ou fluide, ou le canard. Pour montrer qu'on était plus proche, plus legitime pour dire qu'on était touché. Les vrais endeuillés se faisaient discrets et ont les voyait se forcer a faire une apparition, ponctuee d'une déclaration qui, malgré tant de mots pesés, n'arrivait pas a exprimer ce qu'on ressent dans ces cas la.

Le Bataclan, c'était a celui qui connaissait celui qui connaissait celui qui s'est pris un fragment de balle dans le cul. Les vrais endeuillés, c'était silence radio, peut être une interview sous le choc, des mots maladroits qu'on débite machinalement.

Ce soir, c'est a nouveau la course. A celui qui est le plus l'île de la cite. A celui qui est le plus authentique dans la chute de ce symbole, t'as vu, voilà quoi, j'instagramme, je Facebook, comment que c'est trop trop impensable quoi.

Je suis plutôt d'accord avec ça. Mais c'est plutôt la perversité des réseaux sociaux qui est en jeu que l'émotion que je crois sincère. Je suis moins vindicatif : je crois tous ces bordels collectifs choquent de bonne foi, même ceux qui ne lisent pas la presse satirique, même ceux qui ne sont pas juifs, même ceux qui ne vont pas au concert, même ceux qui n'ont rien à foutre de l'architecture gothique, même ceux qui ne croient pas aux forces de l'esprit. J'y vois d'ailleurs plutôt une compassion qui tient de la fraternité : on appartient au même groupe et même si je ne suis pas personnellement du sous-groupe affecté, même si je ne gagne ni ne perds rien dans cette affaire, ça me fait chier pour les camarades.

Le besoin de se faire valoir, l'envie d'en être, le sentiment usurpé de vivre l'Histoire, d'être au bon moment au bon endroit, là vers où tous les regards sont tournés, c'est pas terrible, mais ça n'est pas méchant. La petitesse du caractère humain a des manifestations bien plus déplaisantes. Quoi qu'il en soit, c'est pas de ça que je parlais. Je manifestais mon incompréhension face au réflexe qui consiste à mettre la tête de l'Eglise sous l'eau en cette occasion, à l'attaquer gratuitement, et sur la base d'un raisonnement juridiquement faux. Pour le reste de l'humanité j'aurais laissé passer, mais dans la bouche de mon avocat ou au bout des doigts de Georges V, il faut dire NEIN.

(Lun. 15 Avr. 2019, 23:18)Faune a écrit : Ces questions n'ont pas de sens, l'art est un mouvement

C'est de bonne guerre de prendre Viollet-le-Duc à son propre jeu. Mais ne te méprends pas : il a entrepris un achèvement dans le style originel et vraisemblable compte tenu de ce qu'il savait (et on peut contester la démarche, mais pas qu'il en savait long). C'est pas Garnier qui a bossé sur NDDP, ni même Ballu (Trinité), Baltard (Saint-Augustin) ou Hittorf (Saint-Vincent-de-Paul), c'est Viollet.

(Lun. 15 Avr. 2019, 23:18)Faune a écrit : De plus, si nous reconstruisons à l'identique, quel est le message que cela envoie? Que nous nous enfermons dans le passé? Que le présent n'est pas à la hauteur et n'a plus rien à offrir sur le plan culturel?

#TabulaRasa A ce compte-là, on pète tout et on recommence. Et pas seulement NDDP. Tu as le droit de préférer l'architecture contemporaine à celle d'époques révolues. C'est une faute de goût que je ne te pardonne pas, mais l'adage impose une tolérance au moins de façade quant aux goûts. Et pour ça il y a une multitude de chantiers rien que dans l'agglo parisienne. Mais laisse les monuments hérités du passé en dehors de ça. Le diocèse d'Evry a choisi cette démarche-là quand il s'est agi d'y ériger une cathédrale ex-nihilo. Très bien ; ça me déplaît subjectivement mais je reconnais qu'il y a une cohérence à ça. Pourquoi infliger ça à Notre-Dame-de-Paris ? Si tant de touristes la visit(ai)ent, c'est avant tout parce que c'est un monument gratos, mais en second lieu pour ce qu'elle était dans son état d'alors. Quel plaisir y a-t-il à s'en éloigner ? Ca ferait certes bander tous les cabinets d'architectes susceptibles de présenter un projet, mais les autres, ceux qui en ont l'usage effectif (les touristes et les paroissiens) sont à mille lieues de ces branlettes de happy fews. Et quand la Joconde a été lacérée, il fallait la laisser telle quelle au motif que c'est son histoire ? Quand la peinture s'écaille à Versailles, on laisse le temps faire son oeuvre et le château décrépir parce que restaurer est sacrilège ? Ou repeindre en Valérie Damidot parce qu'on est au XXIe ? Faux. Tout le monde veut voir Versailles tel que le Grand Siècle a vu Versailles.

J'aimerais qu'on remette la seconde tour de Saint-Eustache sur toute sa hauteur. Et je me réjouis qu'il ait été décidé d'achever la basilique de Saint-Denis. Avant le XIXe et les techniques modernes, les grands monuments ont tous été bâtis sur plusieurs générations, ce qui supposait de poursuivre le dessin (et le dessein) d'un autre, quitte à l'amender selon les contingences ou les goûts, mais en respectant généralement les grands principes, et sans rupture dans les lignes ou les matériaux. Si l'hybridations des styles n'a jamais été le projet jusqu'à nos jours, c'est peut-être parce qu'on est plus malins ou plus raffinés que nos arriérés aïeux, c'est peut-être aussi parce que c'est de la foutaise.
Répondre
#24
1
Faune
0
(Lun. 15 Avr. 2019, 23:57)gump kta a écrit : c'est un coup monté de macron cette incendie

Ou un signe divin contre ce qu'il devait nous imposer annoncer ...
Au feu de la frontale, nous avons tous vingt ans. Et par deux murs flanqués, qui eux en ont deux cents.
Répondre
#25
0
2
Ancre
LOUL
(Mar. 16 Avr. 2019, 00:03)ILOVETP a écrit :
(Lun. 15 Avr. 2019, 23:18)Faune a écrit : De plus, si nous reconstruisons à l'identique, quel est le message que cela envoie? Que nous nous enfermons dans le passé? Que le présent n'est pas à la hauteur et n'a plus rien à offrir sur le plan culturel?

#TabulaRasa A ce compte-là, on pète tout et on recommence. Et pas seulement NDDP. Tu as le droit de préférer l'architecture contemporaine à celle d'époques révolues. C'est une faute de goût que je ne te pardonne pas, mais l'adage impose une tolérance au moins de façade quant aux goûts. Et pour ça il y a une multitude de chantiers rien que dans l'agglo parisienne. Mais laisse les monuments hérités du passé en dehors de ça. Le diocèse d'Evry a choisi cette démarche-là quand il s'est agi d'y ériger une cathédrale ex-nihilo. Très bien ; ça me déplaît subjectivement mais je reconnais qu'il y a une cohérence à ça. Pourquoi infliger ça à Notre-Dame-de-Paris ? Si tant de touristes la visit(ai)ent, c'est avant tout parce que c'est un monument gratos, mais en second lieu pour ce qu'elle était dans son état d'alors. Quel plaisir y a-t-il à s'en éloigner ? Ca ferait certes bander tous les cabinets d'architectes susceptibles de présenter un projet, mais les autres, ceux qui en ont l'usage effectif (les touristes et les paroissiens) sont à mille lieues de ces branlettes de happy fews. Et quand la Joconde a été lacérée, il fallait la laisser telle quelle au motif que c'est son histoire ? Quand la peinture s'écaille à Versailles, on laisse le temps faire son oeuvre et le château décrépir parce que restaurer est sacrilège ? Faux. Tout le monde veut voir Versailles tel que le Grand Siècle a vu Versailles.

J'aimerais qu'on remette la seconde tour de Saint-Eustache sur toute sa hauteur. Et je me réjouis qu'il ait été décidé d'achever la basilique de Saint-Denis. Avant le XIXe et les techniques modernes, les grands monuments ont tous été bâtis sur plusieurs générations, ce qui supposait de poursuivre le dessin (et le dessein) d'un autre, quitte à l'amender selon les contingences ou les goûts, mais en respectant généralement les grands principes, et sans rupture dans les lignes ou les matériaux. Si l'hybridations des styles n'a jamais été le projet jusqu'à nos jours, c'est peut-être parce qu'on est plus malins ou plus raffinés que nos arriérés aïeux, c'est peut-être aussi parce que c'est de la foutaise.
Ce n'est pas tant une question de goûts personnels que de pertinence sur le plan artistique.
Je ne dis pas que je préfère le moderne (ce qui est faux), mais qu'il n'est pas pertinent de faire du vieux actuellement.
Une autre chose qu'il est important de rappeler est la suivante: ce n'est pas parce que des techniques et des pratiques architecturales modernes sont mises en oeuvres que cela dénature un monument, bien au contraire. Quand le Reichstag de Berlin a brûlé, il a été reconstruit avec une architecture moderne qui complète ce qui a été sauvé. Le bâtiment est aujourd'hui un site touristique important (certes moins que MD mais comme il s'agit d'une institution politique il n'est pas aisé de le rendre aussi accessible que celle-ci) de la ville. Sa coupole de verre, alors qu'elle est récente, est devenue emblématique. Une flèche de verre n'aurait-elle pas un effet similaire sur notre cathédrale?
Ossements secs, vous revivrez.
Répondre
#26
4
Ancre
Jahirange
LOUL
Zoko
0
(Mar. 16 Avr. 2019, 00:23)Faune a écrit : Ce n'est pas tant une question de goûts personnels que de pertinence sur le plan artistique.

Donc de goût personnel. Mais en faisant fi du fait que le passé est un héritage et qu'on a la responsabilité de le transmettre. Tu considères que des œuvres du XIIIe ou du XIXe nous appartiennent et dès lors qu'on en dispose. Moi je considère que tout ce qui nous appartient là-dedans, c'est de le restituer à nos enfants tel qu'on l'a reçu de nos parents.

(Mar. 16 Avr. 2019, 00:23)Faune a écrit : Une flèche de verre n'aurait-elle pas un effet similaire sur notre cathédrale?

Jésus, Marie, Joseph. Comment en est-on arrivé là ? Je me range à la théorie du signe divin de Jahi... La deuxième des dix plaies d'Egypte ; ce ne serait donc qu'un début ?
Répondre
#27
2
Dubliner
LOUL
0
(Mar. 16 Avr. 2019, 00:31)ILOVETP a écrit :
(Mar. 16 Avr. 2019, 00:23)Faune a écrit : Une flèche de verre n'aurait-elle pas un effet similaire sur notre cathédrale?

Jésus, Marie, Joseph. Comment en est-on arrivé là ? Je me range à la théorie du signe divin de Jahi... La deuxième des dix plaies d'Egypte ; ce ne serait donc qu'un début ?

Dieu non ! elle contenait une Sainte Épine, au plus haut du firmament parisien ! Mais dans sa boule de plomb on ne la voyait pas ! Le mystère ! la lumière et le mystère ! c'est ça toute l'idée du gothique !
Une flèche de verre, on y voit a travers, point de mystère !
Au feu de la frontale, nous avons tous vingt ans. Et par deux murs flanqués, qui eux en ont deux cents.
Répondre
#28
5
Black
Brasseur
Jahirange
Lem
Veikoon
0
pour Notre-Dame   Icon_cry

https://don.fondation-patrimoine.org/Sau...e/~mon-don

ou bien

https://don.fondationnotredame.fr/fapp-notre-dame


[Image: nd.gif]
Répondre
#29
3
Atreyu
Faune
Papi
3
Ancre
LOUL
Plaqué
Je suis d'accord avec Faune ! Quel interet de la restaurer telle qu'elle etait ? Ce ne seras plus la cathedrale que nous avons connu, peut importe les restaurations.

On peut rebatir autre chose ! Quand on parle de faire quelque chose de nouveau, je pense que certains ici ont peut que ca finisse comme le plug anal en pleine rue ! Mais non ! On a de tres bons architectes qui feront quelque chose qui resteras dans l'esprit mais plus moderne. Notre Dame que nous connaissions tous ne reviendras pas ! Alors autant aller de l'avant !

Et bien sur, la structure du 12eme siecle seras respectée !

ILOVETP, quand tu dis "dans ce cas, autant casser, non ! Mais vu que la c'est detruit, on a une belle occasion de faire quelque chose de nouveau. Tant qu'on peut restaurer on le fait (quoi que parfois, ca tourne au non-sens), mais la, tu veux restaurer quoi ? Ce qui a brulé n'est plus ! Tu prends l'exemple de la joconde, mais yavais encore de la matiere ! La tu fais comment pour la fleche ? "Elle etait dans son etat d'alors" en effet ... elle etait. Les restaurations dateront du 21eme siecle, elle seras dans son etat de maintenant, ca a beaucoup moins de valeur ! Et encore une fois, ils ne casseront pas tout a l'interieur !

Tu vas restituer quoi a tes enfants ? Un truc tout nouveau ? Autant partir sur du neuf, puisque ce que tu as connu n'existe et n'existeras plus, que tu le veuilles ou non. J'aurais bien aimé transmettre certains "tresors de famille" a mes enfants, mais depuis que je me suis fait cambriolé, je vais pas faire des faux a leur transmettre ! "Tiens, de base on transmet le couteau de la famille, mais du coup jtai acheté un couteau chez Ikea", "ca c'est la montre de mon arriere-arriere grand pere, enfin ca lui ressemble". Completement absurde !
Répondre
#30
1
Papi
1
gaspard duval
(Mar. 16 Avr. 2019, 05:59)Eldiablo9903 a écrit : Je suis d'accord avec Faune ! Quel interet de la restaurer telle qu'elle etait ? Ce ne seras plus la cathedrale que nous avons connu, peut importe les restaurations.

On peut rebatir autre chose ! Quand on parle de faire quelque chose de nouveau, je pense que certains ici ont peut que ca finisse comme le plug anal en pleine rue ! Mais non ! On a de tres bons architectes qui feront quelque chose qui resteras dans l'esprit mais plus moderne. Notre Dame que nous connaissions tous ne reviendras pas ! Alors autant aller de l'avant !

Et bien sur, la structure du 12eme siecle seras respectée !

ILOVETP, quand tu dis "dans ce cas, autant casser, non ! Mais vu que la c'est detruit, on a une belle occasion de faire quelque chose de nouveau. Tant qu'on peut restaurer on le fait (quoi que parfois, ca tourne au non-sens), mais la, tu veux restaurer quoi ? Ce qui a brulé n'est plus ! Tu prends l'exemple de la joconde, mais yavais encore de la matiere ! La tu fais comment pour la fleche ? "Elle etait dans son etat d'alors" en effet ... elle etait. Les restaurations dateront du 21eme siecle, elle seras dans son etat de maintenant, ca a beaucoup moins de valeur ! Et encore une fois, ils ne casseront pas tout a l'interieur !

Tu vas restituer quoi a tes enfants ? Un truc tout nouveau ? Autant partir sur du neuf, puisque ce que tu as connu n'existe et n'existeras plus, que tu le veuilles ou non. J'aurais bien aimé transmettre certains "tresors de famille" a mes enfants, mais depuis que je me suis fait cambriolé, je vais pas faire des faux a leur transmettre ! "Tiens, de base on transmet le couteau de la famille, mais du coup jtai acheté un couteau chez Ikea", "ca c'est la montre de mon arriere-arriere grand pere, enfin ca lui ressemble". Completement absurde !

pinault annonce un don important, il faudrait lire l'etat francais va donner une partie des impots  dus par pinault. effet d'annonce,toujours.

l'IGC fait des piliers en parpaing, la version actuelle des piliers en calcaire puis en meuliere.

Notre dame doit etre rebâtit a l'identique, pour les voutes. les toits,
la fleche sera de structure plus moderne, elle a deja ete rebâtit, certe elle peut devenir une pointe dorée, un trait d'argent, mais pas de verre. se poser la question de purquoi on ne peut pas rouler sur le musée sous la place devant ND.

la stabilisation de la stucture laissera largement le temps de réfléchir a une restauration, recnstruction, simulation, pastiche, ...
vivre c'est mourir un jour, plonger sous terre c'est vivre intensément!
Répondre




Utilisateur(s) parcourant ce sujet : 1 visiteur(s)