17 membres en ligne. Connectez-vous !

Note de ce sujet :
  • Moyenne : 0 (0 vote(s))
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
Recherche dans le sujet
Logiciel de dessin pour cartes
#1
Brick 
0
0
Salutations !

Les cartes à la main, c'est bien. Les tracés au LIDAR et à l'accéléromètre, c'est mieux. Mais maintenant, j'aimerais bien pouvoir réaliser ma petite cartographie perso, aussi simple et peu complète soit-elle, avec quelques légendes dans le tas. Je me penche donc vers vous pour quelques conseils sur les logiciels à utiliser :

– QGIS/ArcGIS, c'est pratique pour manipuler un gros fichier ou pour géoréférencer, mais je ne crois pas que ça soit utilisable pour dessiner/vectoriser un tracé. Je me trompe ?

– Illustrator/Inkscape, c'est envisageable ?

– Un autre logiciel à proposer ?

Une bière en dessous à celui qui me trouve la solution parfaite ! Tongue
The air doesn't smell so foul here. If in doubt, Meriadoc, always follow your nose.

Répondre
#2
1
Fungi
0
(Mer. 04 Avr. 2018, 19:11)Fungi a écrit : Salutations !

Les cartes à la main, c'est bien. Les tracés au LIDAR et à l'accéléromètre, c'est mieux. Mais maintenant, j'aimerais bien pouvoir réaliser ma petite cartographie perso, aussi simple et peu complète soit-elle, avec quelques légendes dans le tas. Je me penche donc vers vous pour quelques conseils sur les logiciels à utiliser :

– QGIS/ArcGIS, c'est pratique pour manipuler un gros fichier ou pour géoréférencer, mais je ne crois pas que ça soit utilisable pour dessiner/vectoriser un tracé. Je me trompe ?

– Illustrator/Inkscape, c'est envisageable ?

– Un autre logiciel à proposer ?

Une bière en dessous à celui qui me trouve la solution parfaite ! Tongue

qgis permet de dessiner entre autres je pense que c'est le plus adapté si tu veux faire de la superposition avec d'autres plans après
illustrator/inkscape sont totalement envisageables
sinon papier crayon et ensuite encré ça aura tellement plus de charme
- Vous allez là où les cartes s’arrêtent !
- Ouais mais c'était injecté donc on est revenu...
Répondre
#3
1
Fungi
0
Pour avoir déjà essayé Illustrator, je trouve que c'est plutôt pas mal pour faire de la cartographie.

C'est un logiciel à la fois puissant et accessible avec un peu de persévérance. Pour moi, ce n'est ni évident ni intuitif au début, mais les résultats sont très satisfaisants pour produire une carte simple comme détaillée.

Il y a de bons tutoriels sur la toile. Je ne pourrais pas t'en parler davantage car je ne m'en sers plus, mais tout est une affaire de goût.

A toi d'en essayer plusieurs pour voir avec quel logiciel tu es le plus à l'aise.
Répondre
#4
1
Fungi
0
Si tu pars d'un plan déjà existant et numérisé je te conseille Illustrator qui est carrément plus simple à prendre en main.

Mais j'ai pas bien compris la question. Tu veux te faire ton propre plan de 0, sur papier, puis le numériser bien propre ?
Répondre
#5
0
0
@TOPO : Merci pour l'info sur QGIS, je vais regarder ça de plus près Smile

@PeteParada : À force de recherches, je viens de trouver sur pas mal de tuto's sur le mapping en spéléo avec Illustrator, je vais regarder ça !

@Gastrik : J'ai déjà pas mal de tracés, que ça soit sur papier ou des tracés déjà vectorisés avec des relevés au LIDAR ghetto. Mon but serait de vectoriser le tout et de faire une cartographie un peu propre, avec quelques légendes, les petites notes glanées à quelques endroits, etc.

Si j'ai bien compris, c'est donc sur Illustrator que je vais me pencher en priorité, merci de vos réponses !
The air doesn't smell so foul here. If in doubt, Meriadoc, always follow your nose.

Répondre
#6
1
Fungi
0
Un collègue spéléo à développé ghtopo, un logiciel pour la topographie en spéléo. C'est open source et ça tourne aussi dos Linux. A voir si ça correspond à tes besoins.
Attention, il m'arrive fréquemment de dire des conneries. Mais heureusement je suis capable de le reconnaître !
Répondre
#7
1
Fungi
0
Salut,
Si tu pars de zéro et que tu ne connais pas Qgis (ou arcgis) ca peut être assez compliqué et illustratror sera plus simple à prendre en main.

Si tu n'a pas de les cordonnées (assez précises) de tes couches utiliser Qgis ne te servira pas à grand chose et pourra même te compliquer la vie (les différentes couches se superposeront mal, tu sera limité en terme de figurés, si tu ne fait pas attention aux projections des différents jeux de données rien correspondra, ...) . Après c'est sur que si c'est bien fait ça peux te faire gagner beaucoup de temps, te permettre de faire plein de liens sympathiques et avoir un réel intérêt.

Personnellement j’utilise Qgis pour la gestion de mes bases de données, j'exporte les cartes avec les données qui m’intéressent puis je fignole la mise en page sur illustrator.
Répondre
#8
0
0
@Noktambule : Je vais regarder ça de plus près. Toutefois, ça m'a l'air un peu comme Walls ou Survex, donc indispensable pour le mapping de caves quand on y va au distancemètre, mais moins pour la mise en page que je souhaite ! Smile

@Dop : Je connais un peu QGIS (un peu mieux ArcGIS), mais uniquement pour projeter des plans ou faire du géoréférencement, pas du tout pour d'autres applications. Jusqu'à maintenant, j'avais les planches IGC, des tracés à la main et des tracés vectoriels que je tire de relevés au LIDAR (petit truc bricolé avec un Arduino), ces derniers tracés étant les plus précis – si l'on exclut bien sûr les planches.

Ce que j'ai fait depuis mon dernier message, c'est importer ces tracés sur Illustrator après les avoir projetés et vectoriser ce qui ne l'était pas encore. L'outil me plaît bien, il me permet de faire exactement ce que je souhaitais au niveau de la mise en page. Après bien sûr, c'est un premier jet et ça n'a pas vocation à être géoréférencé de manière correcte, je verrai ce que ça donne à la fin.

Par ailleurs, si tu as un ou deux tips sur la manière dont tu as appris à bien utiliser QGIS, je suis preneur – j'avoue ne pas avoir cherché bien loin pour trouver ce qu'il me fallait. Si la doc' se suffit à elle même, ça m'ira très bien !
The air doesn't smell so foul here. If in doubt, Meriadoc, always follow your nose.

Répondre
#9
0
0
(Dim. 08 Avr. 2018, 09:05)Dop a écrit : Personnellement j’utilise Qgis pour la gestion de mes bases de données, j'exporte les cartes avec les données qui m’intéressent puis je fignole la mise en page sur illustrator.

si c'est pas sensible, serait-il possible d'avoir un ou plusieurs aperçus ?
- Vous allez là où les cartes s’arrêtent !
- Ouais mais c'était injecté donc on est revenu...
Répondre
#10
0
0
(Dim. 08 Avr. 2018, 09:05)Dop a écrit : Personnellement j’utilise Qgis pour la gestion de mes bases de données, j'exporte les cartes avec les données qui m’intéressent puis je fignole la mise en page sur illustrator.

Tu arrives à garder les données géoref en travaillant sous illustrator ? Tu exporte en quoi depuis qgis ? Et en quoi une fois le taf fait sous illustrator ?
Répondre
#11
0
0
(Lun. 09 Avr. 2018, 00:06)Tonkhu a écrit :
(Dim. 08 Avr. 2018, 09:05)Dop a écrit : Personnellement j’utilise Qgis pour la gestion de mes bases de données, j'exporte les cartes avec les données qui m’intéressent puis je fignole la mise en page sur illustrator.

Tu arrives à garder les données géoref en travaillant sous illustrator ? Tu exporte en quoi depuis qgis ? Et en quoi une fois le taf fait sous illustrator ?

rajouter du géoref sur une carte déjà géoref, avec des points de contrôle, si tu fais pas de déformation par morceaux, ça se fait™
Répondre
#12
0
0
Bon ok je paraphrase,
Existe-t-il un format géoref exportable depuis qgis et éditable sous illustrator ?
Répondre
#13
0
0
(Lun. 09 Avr. 2018, 23:09)Tonkhu a écrit : Bon ok je paraphrase,
Existe-t-il un format géoref exportable depuis qgis et éditable sous illustrator ?

Quel serait l'intérêt ? Qgis étant plus fait pour le fond et illustrator pour la forme, quel est l'intérêt de mettre en forme un plan pour ensuite le recharger sous Qgis (je suppose que si tu veux garder le géoréfrencement c'est pour recharger sous qgis) la mise en forme d'un plan (intitulé, flèches, légendes, carroyage, annotations, etc...) nuisent justement à la superposition sous Qgis. Essaie de faire de la superposition avec un nexus ou un lafouine, c'est illisible.
- Vous allez là où les cartes s’arrêtent !
- Ouais mais c'était injecté donc on est revenu...
Répondre
#14
0
0
(Lun. 09 Avr. 2018, 23:09)Tonkhu a écrit : Bon ok je paraphrase,
Existe-t-il un format géoref exportable depuis qgis et éditable sous illustrator ?

Salut,
 
Pour ça, tu devrais regarder du côté de MAPublisher.
 
Sinon, si vous avez d’autres questions sur les SIG ou la cartographie, n’hésitez pas à faire un tour sur d’autres forums :
 
https://georezo.net/forum/
 
http://www.forumsig.org
 
L’ambiance y est légèrement différente, je le reconnais...
 
Bonne soirée.
Répondre
#15
0
0
Therion pour la cartographie. un Disto X310 Leica modifié (Disto X2) avec une tablette Android et l'application TopoDroid pour la topographie.
Répondre




Utilisateur(s) parcourant ce sujet : 1 visiteur(s)