7 membres en ligne. Connectez-vous !

Note de ce sujet :
  • Moyenne : 0 (0 vote(s))
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
Recherche dans le sujet
RFI - Accents d'Europe 10/03/2009
#1
0
0
RFI - ACCENTS D'EUROPE - Le 10/03/2009

- Le journaliste
« Accents d'Europe}) vous emmène sur une toute autre planète, nous
partons pour ce reportage en sous-sol, dans les Catacombes Parisiennes. Les
anciennes carrières du sous-sol parisien, les Catacombes, continuent d'être
régulièrement visitées par des tagueurs, des curieux ou des amateurs de fête et
ce, malgré l'interdiction qui date de 1955. Pour faire appliquer la loi, une équipe
de policiers qu'on a vite surnommée « Cataflics» patrouille régulièrement la
centaine de kilomètres de galeries pour appréhender et verbaliser les visitèurs.
Le reportage de Laurent BERTHAULT commence dans le 14ème arrondissement
tout près de la prison de la Santé.

- LAURENT BERTHAULT
Alain, o๠est-ce qu'on se trouve, on est sur une grande artère
parisienne ...

- ALAIN
Oui sur une grande artère parisienne, je ne vais pas vous indiquer
l'endroit pour éviter que les cataphiles viennent descendre à  ce moment-là .
Voilà , on va descendre donc ici à  peu près à  15 mètres du sol.

- LAURENT BERTHAULT
Ok, donc là  deux plaques en béton avec des poignées, il n'y a même
pas besoin d'avoir de ... ah si, si, parce qu'en dessous il y a un verrou. Il y a une
grille verte.

- ALAIN
Je vous invite à  descendre, c'est parti. Je vais fermer après. Donc on
est là , on a quand même, juste pour une petite information, quelque milliers de
tonnes de roches au-dessus de la tête. Alors là  on va passer dans un
deuxième ... qui s'avance dans les carrières parisiennes, il peut y avoir deux,
voire trois niveaux de sous-sols. Donc, on va descendre, faites attention aux
marches, elles sont pleines de ...

- LAURENT BERTHAULT
Alain, juste pour nous situer, on se trouve o๠par rapport aux différents
niveaux du sous-sol parisien?

- ALAIN
On se situe sous le niveau des égouts, sous le niveau du métro, on est
quasiment le plus bas de Paris, sachant que maintenant il y a des réseaux de
métros qui ont été construits après, comme METEOR, la ligne 14 etc qui
descendent beaucoup plus bas, qui descendent à  40 mètres. Alors vous voyez,
le type de tags que l'on peut avoir. Qui détériore un petit peu le patrimoine
français parce que ça fait quand même partie du patrimoine; ça nous dérange
un petit peu. Il y a des choses qui sont belles à  voir mais il y a des choses qui
ne sont pas forcément jolies. On va aller juste-là , il y a une salle intéressante à 
voir, que l'on appelle la salle du gras. La salle du gras, parce que c'est
marquée dessus. Et puis, on l'appelle aussi la salle « U AC}) parce que c'est
un tagger qui signe toutes ses fresques et qui avait pris possession de cette
salle pour ses exercices. On va continuer notre petit périple. Attention aux
marches. Je vais vous montrer un truc qui est dangereux, c'est ici. Vous avez
quelques puits à  eau qui sont maintenant pratiquement secs, qui allaient
directement sur la nappe phréatique à  une époque, o๠les carriers venaient
s'abreuver, ou tout simplement, s'ils avaient besoin d'eau pour leurs travaux. Et
comme vous pouvez le voir, il ya quelqu'un qui s'est penché, le casque n'était
pas attaché, il est tombé dans le fond.

- LAURENT BERTHAULT
Et là , on a quoi, 4 ou 5 mètres.

- ALAIN
Cinq bons mètres.

-LAURENT BERTHAULT
Et vous avez déjà  sauvé des personnes en péril dans ce genre de
piège?

- ALAIN
Pas dans ce genre de piège, mais les carrières sont de toute manière un
piège parce qu'il y a plein de dangers qui peuvent apparaître et à  savoir que
quand on est dans le noir total, il peut y avoir le stress qui s'en mêle et sans
avoir aucun repère, on se fait très vite très mal. Voilà . Vous avez bien vu, hein,
on est obligé de se baisser à  des endroits, dans le noir, bing on se cogne, si en
plus la personne - comme beaucoup de cataphiles - n'a pas de casque, ça
peut devenir tout de suite dramatique.

- LAURENT BERTHAULT
Eh bien sà»r pas de réseau téléphonique ici?

- ALAIN
Aucun réseau, rien ne passe, il y a quelques trucs qui passent, mais
bon, qui sont à  l'étude, mais pour l'instant, rien ne passe.
Vous avez vu le taux d'humidité ...

- LAURENT BERTHAULT
Ah oui, ça ...

- ALAIN
Et champignons ...

- LAURENTBERTHAULT
Qui poussent sur la voà»te. Aujourd'hui on fait beaucoup de bruit, on
n'est pas du tout discrets mais habituellement, quand vous pensez qu'il y a du
monde dans le coin, comment vous procédez, en fait?

- ALAIN
Quand on les entend venir vers nous, on essaie de ne pas faire trop de
bruit pour les laisser venir, on fait attention au loin de cacher ce genre de
choses qui se reflète ...

- LAURENT BERTHAULT
L'insigne de police.

- ALAIN
L'insigne de police, donc on arrive gentiment et puis on se présente et
on fait ce qu'on a à  faire, voilà . On les invite à  ressortir.

- LAURENT BERTHAULT
Il y a bien évidemment un travail de pédagogie derrière tout cela,
comment ça se passe?

- ALAIN
On essaie surtout de savoir si les cataphiles descendent avec du
matériel approprié: casque, lampe, plan, trousse de secours, de l'eau. Savoir
s'ils descendent souvent, savoir s'ils ne sont pas les guides pour descendre des
touristes et ça, ça ne nous plait pas trop parce qu'on ne veut pas que les
catacombes deviennent le troisième point touristique de Paris après la Tour
Eiffel et l'Arc de Triomphe. Ce n'est pas ce qui nous intéresse. C'est un lieu qui
est interdit. Interdit au public. Pour des raisons de sécurité évidente dont on a
parlé tout à  l'heure. Donc c'est notre rôle à  nous de faire et de la prévention et
de la verbalisation pour ne pas les inciter à  descendre.


- Le journaliste:
Et si les dangers sont nombreux dans ces catacombes, l'amende reste
modérée: 30 à  35 euros. Pas de quoi dissuader encore les cataphiles.
-- h2o
Sauvez une hague, mangez un cataphile.
Répondre
#2
0
0
mais quel est cette entrée secrète à  double battant avec une grille verte en dessous près d'une prison par laquelle descend traditionnellement la police ?

hein, mais non, j'ai pas dit près d'une prison... à  si ? , ben zut alors...
-- h2o
Sauvez une hague, mangez un cataphile.
Répondre
#3
0
0
le son:

<!-- m --><a class="postlink" href="http://www.datacombes.com/index.php/presse/documents-sonore/rfi---accent-d-europe.html">http://www.datacombes.com/index.php/pre ... urope.html</a><!-- m -->
-- h2o
Sauvez une hague, mangez un cataphile.
Répondre
#4
0
0
Ouf, j'ai cru que tu allais donner une entrée sur ckzone !
Mini-administrator - F2R TLAV TMTS MDR DTC

"Mon travail c'est qu'il y a un max de pub autour de ckzone." - Moi
Répondre


Sujets apparemment similaires...
Sujet Auteur Réponses Affichages Dernier message
  Incendie EDF du 7 Aout 2009 à  Montparnasse fanfouer 30 13 077 Mer. 07 Juil. 2010, 18:00
Dernier message: casper
  France Inter - Exploration urbaine (dimanche 5 avril 2009) roudoudou 12 6 435 Dim. 05 Avr. 2009, 22:35
Dernier message: Zoko
  [archive] The Wall Street Journal Europe oct/nov 1997 h2o 5 2 776 Sam. 21 Mai 2005, 20:09
Dernier message: tanj



Utilisateur(s) parcourant ce sujet : 1 visiteur(s)