13 membres en ligne. Connectez-vous !

Note de ce sujet :
  • Moyenne : 5 (1 vote(s))
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
Recherche dans le sujet
Ardoisières de Trélazé: une des deux mines ferme
#1
0
0
Ouest-France
Pays de la Loire
vendredi 23 janvier 2009
Ardoisières de Trélazé: une des deux mines ferme


C'est la seule exploitation d'ardoise encore en activité en France, près d'Angers, et elle va fermer l'un de ses deux puits. Et supprimer une cinquantaine de postes. Explication: la crise dans le bâtiment.

Une page se tourne aux Ardoisières de Trélazé (Maine-et-Loire), réputées pour la qualité de leurs ardoises utilisées, notamment, par les Monuments historiques. La mine des Fresnais sera fermée, dès le mois de mars.

Le groupe Imerys avait investi plusieurs millions d'euros dans cette mine, voici dix ans. Avec une descenderie o๠les impressionnants camions miniers chargeaient directement le schiste, à  moins 160 mètres sous le niveau de la mer.

La faute, selon la direction, à  la crise dans le bâtiment. Les Ardoisières ont enregistré une baisse des ventes de 20 % l'an dernier. Et cela s'est accéléré, ces derniers mois, jusqu'à  moins 40 %.

Des ardoises du Brésil et de Chine

L'entreprise avait déjà  pris des mesures de chômage partiel. Quelque 200 salariés sur les 230 sont restés chez eux en janvier. « Ils ont perdu entre 150 € et 600 € selon leur ancienneté et leur salaire », déplore Hervé Sabba, de la CGT.

Cette mesure n'a pas suffi. « La mine n'était plus viable. Nous perdions de l'argent, justifie Philippe Dufour, directeur général. Il fallait nous réorganiser. » Les vingt mineurs qui travaillaient aux Fresnais seront rapatriés aux Grands-Carreaux, désormais seule mine exploitée.

Une troisième équipe va être constituée. Mais les effectifs diminueront tout de même d'une cinquantaine de salariés dans les deux ans. Les départs en retraite ne seront pas remplacés.

Pas de quoi rassurer le responsable syndical CGT. « Ce n'est pas une bonne chose de se priver d'un des deux puits. Nous n'avons plus aucune marge de manoeuvre. »

Hervé Sabba reproche au groupe de vendre de l'ardoise du Brésil et de Chine. « Ils organisent une nouvelle fois leur concurrence, comme ils l'avaient fait avec l'ardoise d'Espagne. Nous craignons que lesArdoisières ne se transforment en entreprise de négoce plus qu'en entreprise de production. Pour gagner plus d'argent ! »

Ces ardoises importées ne représentent que quelques centaines de tonnes. « C'est insignifiant par rapport à  l'extraction angevine qui s'établit autour de 13 000 tonnes! » La direction ajoute qu'il n'y a pas de concurrence : « Là  o๠nous mettons une ardoise de Chine, nous n'aurions pas mis une ardoise angevine. »

Quoi qu'il en soit, les Ardoisières traversent une nouvelle passe difficile. La direction affirme n'avoir pas eu le choix : « Cette réorganisation sauvegarde l'activité sur le site de Trélazé. Et évite un plan social. »


Jean-Michel HANSEN.
Répondre
#2
0
0
Sais-tu si l'exploitation va être noyée?
Répondre
#3
0
0
J'en sais trop rien mais étant donné qu'il s'agit d'une fermeture d'un puits pour cause de baisse des ventes et non due à  une fin d'exploitation des ressources (elles sont réputées en plus) à  mon avis le puits va etre gardé... mais ce n est que mon avis....faudrait leur demander....
Répondre
#4
0
0
pourtant la dernière fois que j'y suis passé (y a même pas un an) ça tournait pas mal le puits du Frenais
L'alcool ne résout rien... l'eau non plus
Répondre
#5
0
0
oui mais la crise tout ca... 20 pour cent de mises en chantier en moins.... les chinois qui débarquent avec leur ardoise pas chere (mais de bien moins bonne qualité)....
Répondre
#6
0
0
Hé mais attendez les cocos, les Fresnais, y'a deux accès: la descenderie et le puit !

Donc que les molettes arrêtent de tourner ne signifie pas que ça ne bouge plus au fond Smile
Maintenant c'est clair que l'ardoise d'Angers n'est pas en super forme et c'est clairement les obligations des MH qui leurs permettent de conserver un certain niveau de production, sinon l'ardoise d'Espagne l'aurait complètement remplacée je crois bien.

Eh, il reste la mine bleue ! Tomato
Pouet.
Répondre
#7
0
0
Vvlt a écrit :Hé mais attendez les cocos, les Fresnais, y'a deux accès: la descenderie et le puit !

Donc que les molettes arrêtent de tourner ne signifie pas que ça ne bouge plus au fond Smile
Maintenant c'est clair que l'ardoise d'Angers n'est pas en super forme et c'est clairement les obligations des MH qui leurs permettent de conserver un certain niveau de production, sinon l'ardoise d'Espagne l'aurait complètement remplacée je crois bien.

Eh, il reste la mine bleue ! Tomato

Oui enfin, c'est bien la mine qui ferme.... pas un des deux acces.... (et puis pourqui fermer un des acces)
Il en restera qu'une seule mine en fonctionnement pres d angers, mais qui est clairement une autre mine... rien à  voir avec la Fresnais....
Répondre


Sujets apparemment similaires...
Sujet Auteur Réponses Affichages Dernier message
  Nous Deux h2o 35 13 405 Mar. 21 Sep 2010, 22:53
Dernier message: ancien_cata
  Deux morts par monoxyde de carbone lafouine 8 4 604 Jeu. 23 Juin 2005, 20:47
Dernier message: h2o
  Vol de deux paratonnerres radioactifs dans les Vosges Squad 4 2 232 Sam. 11 Dec. 2004, 19:52
Dernier message: Squad
  La ferme du 14e à  l'étude (20 minutes) Guest 4 2 755 Jeu. 28 Nov. 2002, 10:24
Dernier message: fabienne



Utilisateur(s) parcourant ce sujet : 1 visiteur(s)