20 membres en ligne. Connectez-vous !

Note de ce sujet :
  • Moyenne : 0 (0 vote(s))
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
Recherche dans le sujet
ça pourrait donner envie a certrain
#1
Lightbulb 
5
Byzantin
princesse
sulman77
0
Durant 40 ans, un citoyen de Rapperswil (SG) a creusé, seul, un tunnel de 220 mètres derrière sa maison. Après 100 mètres, le tube de 1,70 mètre de haut et 0,70 mètre de large s'ouvre sur une grande salle où il peut recevoir une quinzaine de personnes, souvent des amis et parfois des curieux, relate la Berner Zeitung de samedi.

A l'origine, Peter Junker cherchait de l'eau pour arroser son jardin et au cours des mois. Pourtant, cette entreprise pragmatique commencée en 1964 a pris une folle ampleur. Il se voit alors comme le premier homme à fouler le sol de la lune: «chaque pas était un pays nouveau, personne n'avait pénétré sur ce territoire avant moi», a-t-il déclaré au quotidien bernois.

Une petite porte derrière sa maison conduit dans la caverne: la température y est agréablement fraîche, note le journal. L'homme allume la lumière et on peut suivre le boyau creusé sous sa propriété, mais également sous celle du voisin. «Cela ne lui pose pas de problème aussi longtemps que je ne lui fauche pas les patates depuis en bas», observe-t-il.

Il lui a fallu cinq ans pour atteindre son objectif. C'était en 1969 qu'il a découvert de l'eau. Un panneau marque d'ailleurs l'événement: «1964-1969, de l'obstination conduit au but». Durant ces années, il a utilisé une pelle, une pioche, un marteau piqueur, ainsi que des explosifs lorsque ces moyens rudimentaires ne suffisaient pas pour percer la roche. Sa passion était telle qu'il a continué durant quatre décennies.

Dans les années 60, on pouvait encore acheter des explosifs dans les commerces de fer mais leur usage n'était pas sans danger. L'homme se souvient d'une fois où il avait mis quatre charges et les avaient allumées l'une après l'autre. Il n'a cependant pas pu quitter la caverne avant l'explosion et il avait été blessé à un talon.

Manger la fondue

Dans la grande salle, des cintres pendent à un fil dans la garde-robe. Des photos, des vieux outils et des coupures de journaux témoignent de son aventure. Cela lui a valu quelques moments de célébrité. Par le passé, il a même loué cette «caverne de voleurs» pour des fêtes. En hiver, il vient régulièrement y manger la fondue avec des amis.

Sa Fiat Topolino transformée de 1948 se trouve toujours dans le garage et elle démarre au quart de tour. «Elle ronronne comme une machine à coudre», affirme Peter Junker. Et c'est elle qui lui a permis de transporter les déblais durant 40 ans et de les déposer dans les carrières et les chantiers de la région.

Peter Junker reconnaît que sa femme a dû renoncer à beaucoup de choses à cause de sa passion: elle a élevé seule les trois enfants du couple et durant 20 ans, ils n'ont pas pris de vacances. Toutefois, «en 1967, il m'a offert une télévision afin de me détourner de mes frustrations», a-t-elle observé. Et lorsqu'il était l'heure du repas, elle coupait le courant pour «faire sortir la souris de son trou».
(ap/Newsnet)

Source : http://www.tdg.ch/suisse/faits-divers/or...y/13133639
Répondre
#2
0
0
Ah ah, je ne l'avais pas entendu celle-ci !
Répondre
#3
3
princesse
Sorce
Tali
0
Citation :Peter Junker reconnaît que sa femme a dû renoncer à beaucoup de choses à cause de sa passion: elle a élevé seule les trois enfants du couple et durant 20 ans, ils n'ont pas pris de vacances. Toutefois, «en 1967, il m'a offert une télévision afin de me détourner de mes frustrations», a-t-elle observé. Et lorsqu'il était l'heure du repas, elle coupait le courant pour «faire sortir la souris de son trou».

Avant ce passage je trouvais ça beau. Maintenant, je trouve ce mec immonde.
Unique membre de la Fondation des Amis des Carrières Incarnant l'Avenir Libertaire ( F.A.C.I.A.L. )
Répondre
#4
0
1
ouchouh@ya
Jalouse
®épute + ( o Y o ) = Vie \o/ F2R wiipuizent ----- Last night WWE and ponies saved my life
Répondre
#5
0
0
(Mer. 01 Août 2012, 11:09)hydeos a écrit :
Citation :Peter Junker reconnaît que sa femme a dû renoncer à beaucoup de choses à cause de sa passion: elle a élevé seule les trois enfants du couple et durant 20 ans, ils n'ont pas pris de vacances. Toutefois, «en 1967, il m'a offert une télévision afin de me détourner de mes frustrations», a-t-elle observé. Et lorsqu'il était l'heure du repas, elle coupait le courant pour «faire sortir la souris de son trou».

Avant ce passage je trouvais ça beau. Maintenant, je trouve ce mec immonde.
si tu veux je te creuse un tunnel Blush
Répondre
#6
0
0
(Mer. 01 Août 2012, 11:09)hydeos a écrit :
Citation :Peter Junker reconnaît que sa femme a dû renoncer à beaucoup de choses à cause de sa passion: elle a élevé seule les trois enfants du couple et durant 20 ans, ils n'ont pas pris de vacances. Toutefois, «en 1967, il m'a offert une télévision afin de me détourner de mes frustrations», a-t-elle observé. Et lorsqu'il était l'heure du repas, elle coupait le courant pour «faire sortir la souris de son trou».

Avant ce passage je trouvais ça beau. Maintenant, je trouve ce mec immonde.
traiter son mari de "souris dans son trou" ce n'est pas très sympa non plus
Et demain on reviendra te couper ton zézette
Répondre




Utilisateur(s) parcourant ce sujet : 1 visiteur(s)